[Editorial] Pas de deuxième Renaissance

Photo droits tiers.

Il n’y aura pas de deuxième Renaissance dans DCMP. Le mauvais vent souffle alors que le DCMP est leader de la phase Ouest de la LINAFOOT. Le vent de la division, de la scission. 2014 tend à se répéter en début 2018. Nous disons NON. Les graines qui ont fait pousser et croitre Renaissance sont de nouveau plantées. Imanine zala ekenge. Soyons vigilants et détournons-nous de l’ivraie.

Ceux qui ont été à la base de la création de Renaissance sont de retour. Ils l’ont été il y a quelques années, pour tenter une nouvelle expérience de disparition du DCMP. Ils mettent en place des fausses communications, ils interprètent mal les statuts des clubs, comme en 2014 et séduisent les plus indécis et les faibles. En communication ça s’appelle la stratégie de la séduction, le viol des foules. Faisons attention avec leur paroles et enseignement. Attention, pas de deuxième Renaissance.

Restons unis. Ils ont tenté avec Renaissance et ses corollaires comme FC Orange. Ils ont échoué. Ils sont revenus dans DCMP pour leurs intérêts personnels. Attention chers Imaniens, préservons notre patrimoine et disons : pas de deuxième Renaissance.

Leurs stratégies : créer toujours des problèmes, à l’entame des grandes échéances : début du championnat, début de la phase retour, début des play-offs, début du retour de la phase des play-offs, début de la campagne africaine, etc.

DCMP ne sera plus JAMAIS divisé. S’il y a des problèmes, ils doivent se régler à l’interne, et non exposer l’équipe à la merci de ses adversaires.

Nous appelons à l’implication du Conseil d’administration et du comité de direction afin de résoudre au plus vite ce dossier. Nous disons encore : pas de deuxième Renaissance.

Aux rebelles, puisqu’ils le sont, de se ranger derrière l’équipe et éviter la confusion dans les têtes des supporters.

DCMP uni est fort et imbattable.

Les Têtes pensantes.

Catégorie: