Dcmp – Don Bosco : Trésor Mukenga élu homme du match.

Pour son 9è match des paly off du championnat le Dcmp a encore une fois de plus arraché une victoire. Face à Don Bosco, hier 9 mai au stade des martyrs, le Daring s’est imposé (2 – 0) grâce à deux auto-buts. Une victoire méritée pour les Toupamaros qui confortent leurs 3è place.

Malgré un  match timide, loin de son niveau attendu, le Dcmp a bien contrôlé l’adversaire. A noter que  l’équipe n’a eu qu’une séance d’entrainement avant ce match. Les joueurs manquaient clairement des fraicheurs. Mais en conquérant, ils ont fait l’essentiel pour gagner.

Au total, l’équipe a réalisé 18 centres contre 10 pour Don Bosco. Soucieux de faire la différence, les immaculés ont tiré 12 fois dont 5 cadrés. Mis en difficultés, les salésiens eux n’ont tiré que 4 fois dont 3 cadrés. Une réelle maitrise du Dcmp.

Coté corners, le Daring en a obtenus 5 et 4 pour l’adversaire. Dans un match qui s’est joué dans un bon climat entre les 22 acteurs, il n’y a pas eu trop des fautes. Seulement 10 pour les Kinois et 16 pour les Lushois. Un match correct entre les deux équipes dans les intentions.

Auteur d’un bon match, Tresor Mukenga (7,5) dit « Kuluwe » a été élu homme du match. Très en jambe depuis un certain temps, il confirme son regain de forme. Très rapide et vif sur son couloir, il a souvent pris de vitesse son vis-à-vis. Généreux dans les efforts, c’est lui qui est à la base de plusieurs attaque des immaculés. Il n’a cessé de permuter sur les deux côtés, avec toujours la même vivacité. Il est à l’origine du 2è but (73è) après un débordement qui a pris de vitesse la défense des Salésiens. Sa passe en retrait sera détournée par un défenseur dans son propre filet. Néanmoins, il doit soigner ses derniers gestes qui ont encore quelques déchets techniques.  Une vraie terreur pour les latéraux ce joueur. Ces adversaires sont prévenus, Mukenga revient.

Mouko (7) : Quel gardien. Très serein et intraitable sur sa ligne, le portier brazzavillois confirme les attentes placées en lui. Il a écœuré les attaquants salésiens sur leurs deux nettes occasions du jour (39è, 70è). Il a à chaque fois sorti des parades exceptionnelles pour détourner le ballon de la trajectoire. Sa longue et riche expérience  rassure ses coéquipiers. Très à l’aise et habile des pieds, ses relances sont hors normes.

Ricky (6,5) : Petit à petit, le capitaine du Dcmp retrouve sa forme. Auteur d’une bonne prestation lors de l’écrasante victoire contre Lupopo (1 – 4), il a répondu présent. Timide au début de la partie, il est monté en puissance au fil des minutes. Comme Mukenga, il n’a cessé de permuter sur le front de l’attaque. Il est à l’origine sur 1er but sur coup franc, légèrement dévié par un défenseur adverse (20è). Le ballon  prenait bel et bien le chemin du petit filet opposé. Il a failli inscrire un but splendide d’une bicyclette sur une transversale de Koné (69è).

Vangu (6,5) : toujours présent quand on fait appel à lui. Dans la charnière centrale, il ne laisse rien passer. Calme et bon relanceur, « Monsieur propre » a bien couvert sa zone. Intraitable dans les airs il a souvent pris le dessus sur les duels aériens.

Zito (6) : Quand le boss va bien, rien ne peut arriver à l’équipe. Dans une bonne dynamique, il a réalisé un match correct. Toujours bien placé et doté d’un sens d’anticipation au-dessus de la moyenne, il a intercepté beaucoup des ballons. Il sera remplacé par Koné (66è) qui fera une entrée encourageante.

Mukoko (6) : Malgré qu’il connaisse une légère baisse de forme depuis un temps, il reste précieux sur le terrain. Par sa générosité débordante et sa motivation, il ne laisse rien passer. Imprenable sur son couloir, il n’a pas été débordé par son vis-à-vis qu’il a totalement étouffé. Il réalise au total 5 centres et un tir non cadré. Seulement il doit soigner ces centres pour qu’ils soient beaucoup plus précis.

Doxa (5,5) : Bon match aussi pour le milieu du Dcmp. Il n’a pas forcé son jeu comme d’habitude. Toujours solide sur ses jambes et dans les duels, il a anéanti plusieurs attaques des salésiens. Pas élégant à voir jouer mais toujours très précieux dans l’entrejeu. Il a un gros volume de jeu qui soulage ses coéquipiers dans certains efforts.

Kayembe (5,5) : Comme son compère de l’axe central, il a répondu présent. Sur la lancée de sa très bonne saison, il a réalisé un match correct. Il a bien muselé l’avant-centre adverse, ne lui donnant pas beaucoup d’espace. Après avoir enchainé plusieurs, il s’est écroulé à la fin du match. Sa participation au prochain match semble très hypothétique.

Bahometo (5) : Un match moyen pour junior. Défensivement, il a été irréprochable. Son couloir, il l’a bien couvert. Seulement, son apport offensif a été marginal. Il ne réalise qu’un seul centre. Il a réellement manqué de fraicheur pour ce match. Blessé, il sera remplacé par Lola (45è) dès le retour des vestiaires.

Kazadi (4,5) : La constance, voilà ce qui manque à ce joueur. Capable du meilleur comme contre Lupopo, il est aussi capable du pire comme hier. Placé en pointe à l’absence de Dago, il n’a pas été très efficace. Certes par ses courses et ses efforts il a beaucoup bougé la défense adverse, mais ses derniers gestes ont eu beaucoup des déchets.

Mbidi (4) : Après son match exceptionnel contre Mazembe, Mbidi est passé à côté hier face à Don Bosco. En meneur derrière l’attaquant, il n’a pas su mettre du rythme au jeu des immaculés. Diminué physiquement, il perdu beaucoup des duels. Il sera remplacé par Vinny (76è) qui va manquer une occasion en or dans la surface sur un caviar de Mukenga.

Prof Garry Kande.

 

Catégorie: