NouvellesVodacom Ligue 1

Doxa Gikanji « Iniesta », la montée en flèche

Son talent explose au fil des jours. Ce joueur glorieux qui a ouvert le compteur but du DCMP cette saison a commencé à toucher au ballon dès son jeune âge. De Kinshasa à Goma, en passant par Pointe-Noire, Doxa Gikanji a émerveillé tous ses fans et ses coaches. Marié à une femme (Prisca Kapinga) qui lui porte bonheur, il est impresionnant dans l’entre-jeu. Il a des passes avec une précision chirurgicale. Cela s’explique peut-être, parce qu’il a toujours rêvé d’être chirurgien. Et au sein du Daring club Motema Pembe-Imana, il met son intelligence au service de l’équipe. Mais qui est Doxa Gikanji ?

Il est originaire du Bandundu. Son prénom Doxa est la traduction de son origine grecque qui signifie gloire à Dieu.

Il préfère Doxa Gikanji Doxa. C’est cette appellation qui est reprise dans tous ses documents officiels.

Le fils de Crispin Kikanji et de Dorothée Muhenga affectionne les feuilles de manioc (Pondu) et le poisson fumé (Misombi). Un plat traditionnel qu’il aime manger avec le fufu.

Dès son enfance, il était passionné du football, mais rêvait d’être un grand chirurgien.

Gikanji n’a pas fait fi des études, comme c’est souvent le cas des athlètes de Kinshasa. Il a fréquenté les écoles, et les bonnes.

Il est diplômé en Chimie-Biologie. En dépit de ce titre, il n’a jamais cessé de toucher au ballon. Mais pour lui, c’était pour le loisir.

2006 : explosion

C’est en 2006 qu’il a pris conscience de son talent, lors de son voyage à Pointe-Noire.

Parti pour des vacances chez son frère aîné, il sera repéré par des recruteurs alors qu’il jouait au football dans les rues de Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville.

Commence alors le début de sa carrière dans les grands championnats. Il joue chez Vclub Mokanda. Cette sollicitation ne sera pas influente et rentre à Kinshasa en 2007 auprès de sa famille à Salongo.

Il intègre la même année le Fc Njoko Sport, club de la cité Salongo.

Gikanji va briller avec ce club de l’entente urnbaine pendant la saison 2008-2009. Capitaine de son équipe, il décroche aussi le titre de meilleur joueur de la saison, avec de nombreux buts à son actif.

Les portes du DCMP s’ouvrent

C’est après cette brillante saison que Gikanji va obtenir l’invitation du grand Daring club Motema Pembe, à sa surprise générale.

Puisque la gloire l’accompagne souvent, il va briller le premier jour de sa prestation dans les entraînements qui s’organisent alors au stade ex-24 novembre.

Le coach Capello du DCMP n’hésite pas de le reruter.

Tous les supporters venus assister aux séances de l’entraînement le surnomment alors « Iniesta », du nom du milieu récupérateur de Barcelone.

Iniesta évolue pendant deux saisons dans DCMP. De 2009 à 2011.

Musanganya, jadis président de coordination, préfère l’emmèner avec lui en 2011 au sein du Daring club Virunga pour deux saisons.

Le voyage de Goma contraint Gikanji à abandonner les études en médecine, en D1, après avoir passé trois ans en Biologie médicale à l’Université de Kinshasa (Unikin).

En 2013, il évolue dans Fc MK et gagne la coupe du Congo, avec à la clef, une participation brillante à la campagne africaine.

Après une saison étincellante chez MK, DCMP va le récupérer pour lui faire signer un contrat à titre définitif.

Il est le premier buteur des Immaculés cette saison et sa montée en flèche est visible, même les aveugles le remarquent.

Bonne chance Docta Gikanji, l’homme aux passes avec une précision chirurgicale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer