InterviewVodacom Ligue 1

Henry Legarda : « le Daring retrouvera des lustres perdus il y a 8 ans »

Le co-président du DCMP a été interviewé par la chaine britannique BBC. Il a parlé du projet Imana et de son choix de rebondir en RDC. Un ancien entretien que nous avons récupéré pour vous. Avec le site des Têtes pensantes, vous ne ratez rien. Interview intégrale.

Pourquoi avez-vous choisi de rebondir en RDC après deux ans de directeur sportif?

Premièrement, c’est l’amitié que je porte à Mr Ngobila parce que c’est quelqu’un qu’on entretien de très bonnes relations. J’ai accepté de l’aider et devenir un support pour la partie organisation, la partie développement, la partie marketing. Et puis, avec deux de mes collaborateurs que j’avais au club sur la partie sportive où on va aussi aider.

0n sait que vs avez été Président du Mans Fc de 2001 jusqu’à la liquidation judiciaire du club en octobre 2013, pourquoi avoir rebondir en RDC dans un club qui a quasiment disparu dans le microcosme sportif, avant dernier au championnat national, demi-finaliste de la coupe?

C’est un challenge formidable. Vous avez au moins de la matière à travailler à ce club à la différence du Mans Fc. Ce club a un nombre incalculable des supporters. Il y a une personnalisation dans ce club qui est formidable. J’ai toujours été un bâtisseur. J’ai toujours été quelqu’un de l’avant plan. J’étais en France le premier à faire un stade de 21e siècle. J’ai été le premier à faire un centre de formation avec la particularité d’un centre de préparation physique avec des préparateurs physiques les plus renommés en Europe. Une chose est certaine, c’est en bâtissant, en s’inscrivant dans la durée, avec objectivité. Si on apporte des structures solides, le Daring retrouvera, je dirai des lustres perdus il y a 8 ans et retrouvera le haut du championnat. C’est par le travail, c’est par le sérieux que l’ont réussi. Et tout cela qui m’a poussé de s’associer avec le président Gentiny dans cette opération.

0n peut dire l’option est maintenant la mise en place des structures dans ce club?

Le projet on a commencé en a parlé depuis le mois de janvier. On a commencé à travailler. J’ai envoyé des gens faires des expertises. On ne peut devenir un grand club si on a une base financière. Et au Mans Fc ce qui a manqué, c’est des partenaires. Moi j’ai beaucoup investi au Mans Fc. Et je dirais d’appui politique. Je pense que vu le nombre de supporters, vu le nombre de partenaires, vu le nombre de gens qui sont des Imaniens et vu les institutions qui ont vraiment envie que le club retrouve toute sa splendeur, je pense qu’on va être aidé et cela sera la réussite de ce club.

0n se rappelle que Président au Mans Fc, vs avez eu beaucoup de joueurs africains et cet amour de l’Afrique que vs voulez perpétuer en arrivant au Daring?

Vous savez je suis un amoureux de l’Afrique depuis plus de 15 ans. Quand j’étais dans mon club, j’ai fait venir beaucoup de jeunes Africains. Ceux qui n’ont pas réussi, j’ai leur est donné cette formation, cette instruction, cette éducation et ils sont tous replacés dans des entreprises où aujourd’hui ils travaillent. Ils sont devenus des joueurs de CFA, CFA2 parce qu’ils n’avaient pas le niveau pour aller. Et ceux qui avaient le niveau, ont leur a permis d’aller au maximum. Je dirais que si je peux apporter au Daring l’ensemble de relations que j’ai en Europe d’entre les présidents des clubs, des beaucoup de directeurs techniques en permettant aux jeunes d’essayer dans des clubs européens, je dirais on aura fait un travail formidable pour aider cette jeunesse qui a vraiment envie d’aller vers cette Europe et qui a vraiment envie de jouer au plus haut niveau. Vous savez à partir du moment où quelques joueurs commenceront à jouer en Europe, vous verrez que des joueurs voudront venir à Daring, des joueurs voudront s’inscrire dans le centre de formation qui est le but aussi d’avoir un véritable centre de formation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer