Vodacom Ligue 1

Jean Marc Makusu brille

Au terme d’une belle prestation collective, le DCMP a remporté son premier match du championnat. Imana a battu le Fc RCK (2-1) vendredi 30 septembre dernier au stade des Martyrs. Les vert et blanc ont bien maitrisé leur adversaire, livrant un match abouti avec moins d’occasions concédées.

Même s’il y a des choses à améliorer et des enchaînements à peaufiner, l’équipe a bien géré son match et les chiffrent le prouvent.

Positionné dans leur 4-3-3 habituel, les immaculés ont asphyxiés leur adversaire en multipliant les attaques.

Le DCMP a tiré 15 fois au but dont 2 tirs cadrés tandis que le Fc RCK n’a tiré que 5 fois dont 2 cadrés (avec le penalty inscrit). Cela démontre ainsi de la main mise sur la rencontre.

Avec des ailiers et milieux se projetant vite en attaque, l’équipe a enregistré 17 centres contre 9 pour son adversaire et 7 corners contre 2. Sans la maladresse dans les derniers gestes le score aurait pu être lourd.

Makusu marque les esprits

Pour son premier match officiel sous les couleurs des Immaculés, Mundele a mis tout le monde d’accord.

Positionné sur l’aile gauche de l’attaque, il n’a cessé de provoquer son vis-à-vis. Auteur d’un but et d’une passe décisive, il a réussi son match.

Au point physiquement, il se sera beaucoup dépensé. Son décrochage permanent au milieu pour servir ses coéquipiers a rendu compliqué son marquage par la défense adverse. De bons augures pour la suite.

C’est sans surprise qu’il est élu homme du match avec 8/10.

Zito (7,5): Superbe prestation de l’Ivoirien qui s’impose depuis la saison passée comme l’âme de cette équipe. Infranchissable et dressé comme un mur au milieu, il a récupéré un nombre incalculable des ballons. Il n’a pas hésité souvent de dicter le tempo du jeu de son équipe. Seule tâche noire dans son match est le carton jaune obtenu.

Koné (7): Métronome du milieu, c’est lui qui déclenche toutes les attaques. Avec une technique et une aisance au-dessus de la moyenne, il a été le dépositaire du jeu de DCMP. Son coup de sombrero ridiculisant son vis-à-vis a soulevé tout le stade (67è).Mais voulant de fois trop faire, il a perdu certains ballons pouvant mettre son équipe à l’abri.

Davis (7): Bien qu’il n’ait pas marqué, cet avant-centre est un vrai poison pour les défenses. Doté d’une très bonne technique, il n’a cessé de multiplier les courses et participer au jeu. Moins servi devant le but, sa présence a permis aux autres attaquants de prendre les espaces.

Mbidi (6,5): Qu’on l’aime ou pas, « sans moteur » revient petit à petit à un bon niveau. Très dangereux sur son aile droit, il a été très percutant. Son positionnement a beaucoup gêné la relance de RCK. C’est le joueur qui a beaucoup couru et qui s’est dépensé sur le terrain, n’hésitant pas à revenir prêter main forte à son latéral. Il mérite le soutien de tous.

Ricky (6,5): Souvent à la peine ces dernières semaines, l’international aura livré un bon match au milieu de terrain. Sa technique lui a permis de ressortir proprement les ballons pour lancer les attaques. Il a dégagé beaucoup de sérénité tout au long de la partie.

Mukoko Amale (6,5): Peu inquiété, le jeune défenseur n’a pas toujours dégagé une grande sérénité. Malgré quelques fautes commises, il a gagné beaucoup des duels et n’a rien laissé passer dans sa zone.

Lola (6): Très disponible sur son couloir, il a été tranquille. Moyen dans son apport offensif, il a par contre très bien bloqué son couloir ne laissant que des miettes à son adversaire. Il a joué simple mais avec son potentiel il peut encore beaucoup apporter.

Siadi (6): Peu sollicité, le portier a répondu présent à chaque fois. Très vigilant sur sa ligne et propre dans ses interventions, il a beaucoup rassuré dans ses interventions. Il a suivi et touché le penalty malgré le but.

Manitu (5,5): Précieux et présent dans ses taches défensives, le latéral droit immaculé a été très timide offensivement.

Cissoko (4,5): S’il a été bon et présent dans les duels, sa faute grossière a  occasionné le penalty concédé par l’équipe. Il doit être vigilant dans la suite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer