Vodacom Ligue 1

Vita vs Imana : c’est Matampi

Le derby kinois entre DCMP et Vclub a tourné à l’avantage des Immaculés qui ont battu les Moscovites par un but à zéro, sur une réalisation de l’Ivoirien Abdoul Issa Sanogo. Sans nul doute, le gardien Matampi, est élu l’homme du match. Il détrône Kevin Persemain « Obama », qui a régné lors de la troisième journée. Les Têtes pensantes vous proposent les cotes des joueurs, à l’issue de cette rencontre.

Matampi Ley (9/10): mais quel match pour ce gardien qui a justifié sa convocation chez les léopards pour la campagne du Chan (Championnat d’Afrique des nations). Il a sorti un match exceptionnel, intraitable sur sa ligne et impérial dans ses interventions. Il a arrêté tous les ballons et très propres dans ses sorties aériennes. Les coups francs tirés par l’artificier de Vclub Luvumbu, qui font trembler certains gardiens de la capitale et d’ailleurs n’étaient que des cadeaux dans ses gants. Désigné homme du match à l’unanimité, il a raflé les 2500 $US mis en jeu par l’ambassadeur du football congolais Aziz Makukula.

Le DCMP a, grâce à Matampi, enterré son ennemi héréditaire Vclub dans son propre cimetière du « Nécropole ».

Bangala (8,5): il était vraiment prêt pour en découdre avec Vclub. Très serein dans ses interventions, il a remporté 90% de ses duels face aux attaquants adverses, ne concédant aucune occasion. Avec sa bonne lecture du jeu et sons sens d’anticipation, il a intercepté beaucoup des passes adverses dans les intervalles. Seule fausse note son carton jaune obtenu qui risque de lui priver du prochain match en attendant la commission de discipline de la Linafoot.

Sanogo (8): Il est entré dans l’histoire avec son but qui a offert la victoire à son équipe. Tres technique et à l’aise avec le ballon, il a été un bon relayeur pour ce milieu. Il a tenu le ballon pour bien aéré le jeu du DCMP mais a aussi imposé sa taille dans les duels aériens. Touché, il a cédé sa place à Tony Houston qui a pris le couloir droit en défense.

Décidemment il ne faut plus venir en retard aux matchs du DCMP cette saison tellement les pressions matinales imposées aux adversaires sont mortelles. L’équipe est passée experte des buts matinaux depuis le début de cette saison, en témoigne ce but rageur de Sanogo dès la 16è minute.

Cissoko (7,5/10): ce colosse a imposé son physique dans l’axe défensif, avec des interventions viriles. Il a un sens élevé de l’emplacement qui lui permet de ne laisser aucun ballon à l’adversaire et surtout il a été très précieux sur les duels aériens.

Koné (7/10): meilleur passeur décisif de l’équipe depuis le début de la saison, il a très bien tenu son match. Véritable métronome du milieu, il a été à l’origine de toutes les attaques declanchées.il a failli marquer un but après une bonne frappe du droit capté difficilement par le portier adverse.

Doxa (6,5/10): ce joueur a atteint une autre dimension cette saison et nous surprend match après match. Sa polyvalence fait énormément du bien à l’équipe. Habitué à jouer au milieu, il a bien tenu son couloir en bon latéral droit mais a été un peu timide dans le domaine offensif. Il a fini le match au milieu après la sortie de Sanogo en laissant le couloir à Tony Houston.

Zito (6,5/10): « O monstro », c’est-à-dire le monstre a bien tenu son match en s’imposant dans son milieu. Placé juste devant la défense, ce joueur justifie les attentes placées en lui et prouve qu’il est vraiment un vrai professionnel avec plus de 200 matchs de haut niveau sous les crampons. Il a détruit le milieu adverse en imposant son physique. Et dire qu’il le répète toujours qu’il n’est pas encore à 100% de ses capacités. Le meilleur est à venir. Il a été remplacé par Kodi Milambo qui a fait une entrée assez timide.

Cissé (6,5/10): il a posé d’énorme problème à son vis-à-vis avec ses accélérations foudroyantes. Très technique, il a été au départ de l’action qui a amené le but. Il a été remplacé par Lelo qui a fait une bonne entrée.

Kevin (6,5/10): il n’a pas marqué mais il a énormément embêté la défense adverse. Souvent pris par deux défenseurs, il a souvent libéré de l’espace pour ses coéquipiers mais qui n’en ont pas profité. Il pouvait marquer mais il a manqué un duel face au gardien en début du match.

DJO Kipoy (6/10): pour son premier match de la saison, il a été correct et concentré sur son vis à vis. Grosse activité défensive avec quelques montées. Il a joué simple et dans le bon rythme. Peu faire plus.

Ricky (6/10): pas vraiment dans son bon jour, il a raté beaucoup de gestes mais a été très précieux dans le travail défensif du bloc de l’équipe. Pas un match pour lui ce dimanche car il a respecté les consignes données.

Mention spécial au coach Zahera qui a mis en place une tactique bloc médian-bloc bas, en laissant le ballon à Vclub pour procéder à des contres. Une tactique qui a réussi car à chaque descente d’Imana il y avait une occasion franche de but.

Le coach a misé sur son bloc très compact et s’en est remis au talent exceptionnel du gardien Matampi.Car comme on le sait,un Derby ne se joue pas mais se gagne et ce peu importe la manière.

Bravo aussi aux joueurs, au comité et aux supporters.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer