Vodacom Ligue 1

La phase aller en chiffres

La phase retour du championnat national « Division I » démarre samedi 5 décembre dans la zone de développement Ouest. DCMP devrait ouvrir le bal contre l’AS Dragons/Bilima en match de la 11e journée avancé. Un match qui reste encore hypothétique, parce que certaines autorités de la Ligue nationale de football souhaitent d’abord faire jouer le math Elima-DCMP… En attendant, les Têtes pensantes vous proposent le bilan de la phase aller. Une évaluation de la mi-saison signée « Prof Garry ».

Première leçon à retenir : le DCMP s’est comporté un peu mieux que la saison dernière.

Apres 9 matches de la phase aller, l’équipe a engrangé 21 points contre 22 l’année dernière (à noter que la saison passée, le club kinois n’avait joué que la phase aller et non la manche retour).

DCMP a encaissé 5 buts contre 17 marqués, soit un goal de différence de +12. En dernière saison, le club avait concédé le même nombre de buts, avec 12 buts marqués, avec une différence de buts de +5.

5 buts de plus, ça fait toujours plaisir.

L’équipe a fini cette phase aller comme meilleure attaque (17 buts) et 2è meilleure défense (5buts) derrière Shark.

DCMP est passé d’une moyenne de 1,3 but/matchs à 1,7 but cette saison.

Cette performance démontre que l’efficacité a augmenté car avant, l’équipe ne gagnait que sur le fil.

Aussi, soulignons-nous l’invincibilité de l’équipe pendant que la saison passée, le club avait perdu un match face à Vclub.

Première conclusion du « Prof Garry » : l’équipe est sur la bonne voie mais doit améliorer certains points en comparant les chiffres de la saison passée.

Kone et Parsemain, co-meilleurs buteurs

Ces performances ont été rendues possibles grâce à l’effort de tous : joueurs, staff technique, dirigeants et ouvriers de l’équipe.

Nous relevons ici quelques distinctions : avec ses 4 buts et 3 passes décisives, Junior Koné a été impliqué à 41% des buts du DCMP.

Technique et très respectueux des consignes tactiques, il a été le métronome de l’équipe.

Viennent après lui Kevin Parsemain avec 4 buts et une passe décisive.

Lelo Mbele n’est pas en reste. Avec 3 buts à son actif, il est le remplaçant le plus prolifique de la Linafoot, car tous ses buts ont été marqués en sortant du banc, jamais comme titulaire.

En termes de temps de jeu, Ricky Tulengi vient en tête. Il a été le joueur le plus utilisé avec 810 minutes jouées. Vous comprenez qu’il a joué 9 matches x 90 minutes. Il n’a pas été blessé, il n’a pas été suspendu et n’a pas été remplacé. Une belle performance pour un joueur en provenance tout droit de la Division 2.

Il est suivi de Kone avec 765 minutes de temps de jeu et Doxa 750 minutes de temps de jeu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer