Vodacom Ligue 1

DCMP vs Rojolu : « Kone connait le ballon »

« Koné, Koné, Koné connait le ballon »… C’est la chanson qu’ont entonné les supporters pendant et après le match. Certains sont mêmes descendus avec le drapeau de la RDC pour remettre à ce jeune prodige ivoirien, lui demandant de changer de nationalité. C’est sans nul doute parce qu’il a réalisé un match excellent. Et c’est sans surprise et incontestablement que Prof Garry le proclame « homme du match ».

Si DCMP est qualifié au tour suivant, le play-off, c’est notamment grâce au doublé de Hafizi Harerimana, mais l’artisan aura été Junior Kone (8/10).

Ce joueur est devenu le chouchou des supporters tant son talent est immense. Il a illuminé ce match par ses gestes de génie. Véritable patron sur la pelouse, il a été à l’origine de toutes les attaques. Il a, à lui seul effectué 50% des centres de son équipe, soit 7.

Très à l’aise sur son pied gauche, il a fortement tourné en bourrique ses vis-à-vis tant il se baladait sur tous les fronts de l’attaque. C’est sur une passe décisive exceptionnelle qu’il offre le but de la victoire à Hafizi. Vivement la prolongation de contrat de ce joueur.

Hafizi (7,5): N’eut été le match 5 étoiles de Koné, il aurait mérité être désigné homme du match. Très élégant balle au pied, il a multiplié les passes pour ses attaquants. Grâce à son doublé il a qualifié son équipe pour les play-offs. C’est vraiment en maestro qu’il évolue sur le terrain. Capable d’orienter le jeu, de distribuer des passes et de frapper, ce joueur a une palette complète.

Mukoko Amale (7): Toujours égale à lui-même, ce jeune n’arrête plus de confirmer et progresser. Placé en défense centrale, il a été propre et serein dans ses interventions.il est aujourd’hui indéboulonnable dans cette défense que ce soit dans l’axe ou sur un côté.

Mukoko Mayayi (7): Très précieux dans le milieu, « Xavi » a aéré le jeu du DCMP dans ses prises des balles. Ayant souvent fait les bons choix,il a permis à l’équipe de garder le ballon dans le camp adverse. Résolument porté vers l’avant, il a multiplié les assauts et dédoublement pour créer des occasions.

Cissoko (6,5): Toujours calme et vigilent dans sa zone, « Mr propre » a rendu une belle copie pour son 1er match depuis son retour des vacances. Avec sa science d’anticipation, il a intercepté beaucoup des ballons. Et comme à son habitude, il n’a pas hésité à porter le ballon pour perforer les lignes médianes.

Zito (6,5): ce joueur avait vraiment manqué au milieu de l’équipe. Positionné en sentinelle devant la défense, il s’est montré intraitable face aux joueurs adverses. En véritable mur, il a ratissé un nombre incalculable des ballons. Très généreux dans ses efforts, il n’a pas hésité à se projeter vers les lignes offensives. Un joueur qui rassure ses coéquipiers.

Manitu (5,5): un match moyen et sans plus pour le capitaine. Très timide dans son couloir, il a souvent été absent dans les taches offensives. Mais défensivement il n’a pas été du tout inquiété par son vis à vis.

Wembo (5): Très physique dans ses interventions, ce jeune a bien couvert son couloir gauche. Mais il a paru un peu emprunté dans ses prises de balle et ses montées. Du moins il n’a cessé d’apporter le surnombre avec 4 centres dans le jeu.il a encore du chemin à parcourir mais il promet pour l’avenir s’il a du temps de jeu. Il a été remplacé à la 83è par Sanogo.

Kevin (5): c’est son pire match depuis qu’il est arrivé. Pas du tout présent dans la surface,il a marché dans la plupart du temps. Cela s’explique par son retour tardif des vacances. Il a manqué du rythme en témoigne les quelques occasions qu’il s’est procuré mais qu’il a soit ratées soit gaspillées. Mais seule sa présence donnait des sueurs froides aux défenseurs.

Siadi (4): Un match calme et tranquille tant ses coéquipiers avaient la main mise sur le ballon. Pas du tout rassurant et vigilant sur sa ligne, il encaisse un but bête sur une balle anodine (16è). Il s’est repris après mais doit corriger pour prétendre un jour prendre la place à Matampi ou Doumbia.

Mbidi (4): Rien ne lui a réussi dans ce match.il n’a jamais réussi à prendre le dessus sur la défense de Rojolu, en jouant souvent en arrière. Un match très moyen. Il a été remplacé à la 58è par Nkuy.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer