NouvellesVodacom Ligue 1

Bilan positif de la phase de groupe

Le DCMP démarre le play-off de la Linafoot ce samedi 5 mars. Pour cette première journée, les Vert et blanc de la capitale se déplaceront à Bukavu pour se mesurer à Muungano. C’est une nouvelle étape qui commence. Avant d’aborder cette dernière phase, les Têtes pensantes reviennent sur les statistiques du club en phase de groupe. Bic rouge à la main, Prof Garry évalue.

Avec 38 points, le DCMP a fini deuxième de la poule Ouest, derrière Vclub et avec le même nombre de points que Shark XI.

En 18 matches disputés, l’équipe a marqué 29 buts (2è meilleure attaque) pour une moyenne de 1,6 buts/match. La première palme en attaque revient à Vclub.

Coté défense, c’est du solide. Avec moins d’un but encaissé par match en moyenne (soit 0,6), le DCMP n’a laissé que des miettes à ses adversaires. Ce qui le place comme 2è meilleure défense avec 11 buts pris, derrière Vclub.

Ce qui fait qu’Imana ne subit en moyenne par match que 7 tirs dont 3 cadrés. Si cette solidité est conservée, il y a vraiment de quoi espérer dans la suite du championnat.

Kevin « Obama » : meilleur buteur

La grande performance individuelle est à l’actif de Kevin Persemain « Obama ».

Il a marqué 10 buts et se place en tête des buteurs de tous les groupes.

Le virevoltant attaquant du DCMP a inscrit à lui seul 34% de buts de son équipe.

Une autre performance individuelle est celle de Junior Kone, meilleur passeur de l’équipe avec 5 passes décisives.

Baisse du rythme

Le club a obtenu sa qualification à 3 journées de la fin. Une note positive pour les joueurs et le staff technique conduits par Mwinyi Zahera.

Le coach titulaire et ses adjoints ont profité de cette performance avant la fin de la phase de groupe pour faire tourner l’effectif du club.

Ils ont ainsi donné l’occasion à tous les joueurs de s’exprimer.

Seulement, le côté négatif est que les joueurs ont baissé pavillon. Ils ont joué les derniers matches avec relâchement.

En comparant les chiffres de la phase aller à ceux de la phase retour, il se remarque que la moyenne de buts a aussi baissé.

L’équipe a marqué en moyenne 2,6 buts par match contre 1,6 but par rencontre.

Trop de ratés en attaque

Le grand point négatif à souligner est que le DCMP se crée beaucoup d’occasion mais en concrétise très peu.

Par match, l’équipe réalise en moyenne 13,5 centres dans le jeu. Mais l’équipe n’a marqué que 4 buts, en exploitant ces centres.

La rédaction du DCMP n’a pas pu comptabiliser le nombre total de corners mais il est à noter que l’équipe n’a marqué que 3 buts de tous les corners dont elle a bénéficié. Un point à corriger pendant les play-offs.

Le DCMP tire en moyenne 11,5 fois au but pour 6,5 tirs cadrés/match.

Cet aspect doit être pris en compte pour mieux aborder ces play-offs car 1,6 but en 6,5 tirs cadrés c’est encourageant mais pas suffisant. L’équipe a du potentiel pour faire mieux compte tenu de la qualité des joueurs dont regorge le DCMP.

Le bilan du DCMP pour cette première phase est positif avec 11 victoires pour seulement 2 défaites et 5 nuls (soit 61% des victoires).

Articles similaires

49 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer