Vodacom Ligue 1

Premier test d’Otis Ngoma : un nul contre Sanga Balende

C’est pour le compte de la 4è journée de la Linafoot que le DCMP affrontait Sanga Balende. La rencontre s’est jouée jeudi 31 mars au stade des Martyrs de Kinshasa. Cette rencontre était aussi le premier match officiel du coach Otis Ngoma sur le banc des immaculés. Le nouvel entraineur s’en est sorti avec un nul : 2 buts partout.

Il n’y a pas eu de temps mort dans ce match. Le DCMP pose le pied sur le ballon dans le premier quart d’heure. Avec un bloc médian mis en place, les vert et blanc se procurent la première occasion mais la frappe de Koné fuit le cadre (5è).

Réponse du berger à la bergère, les Sang et Or réplique sur un centre devant le gardien mais l’attaquant de Sanga Balende, de la tête, envoie la balle au-dessus (8e).

Passé le quart d’heure, Sanga Balende monopolise le ballon et profite de son temps fort pour inquiéter le Daring. Remportant tous les duels aériens dans la surface de réparation, misant sur la taille de son avant-centre, très élancé que les deux axiaux Immaculés.

Sur un autre centre bien travaillé de son ailier droit, Kayembe seul devant Matampi rate sa tête (16è).

Sur l’action qui suit, c’est un bon dédoublement côté gauche entre Ricky et Kaboré. Le centre de ce dernier trouve Lelo au point de penalty mais l’avant-centre du jour ajuste mal sa tête et rate le cadre (18è).

Toujours avec la possession du ballon, les Anges et les Saints du Kasaï ratent coup sur coup deux occasions nettes. D’abord en trouvant le poteau (20è) et sur une erreur de Kaboré l’attaquant rate seul devant Matampi (22è).

En cette première mi-temps, Wembo pas serein, commet trop d’erreurs. Mais contre le cours du jeu, DCMP obtient un coup franc.

Kone remet la balle à Bangala dans la défense. Ce dernier, adresse une longue balle en profondeur pour trouver Mukoko Amale sur le flanc droit. Le latéral du DCMP devance le gardien et envoie la balle au fond de filet (1-0, 25è). Le public exulte et chante.

Ce but a le mérite de réveiller le DCMP qui équilibre la partie.

Mais suite à un autre centre, toujours Kayembe qui gagne le duel aérien et adresse une passe à son coéquipier qui trompe Matampi qui n’avait rien à faire (1-1, 37è).

Piqué dans son orgueil, les immaculés se lancent à l’abordage du but adverse. Juste avant la mi-temps, sur un débordement Lelo envoi une frappe en louche de 40m dans la lucarne mais le gardien sort une claquette exceptionnelle et dévie la balle en corner (43è). La mi-temps intervient sur ce score de parité.

Deux penalties, deux rouges

Dès le retour des vestiaires, le coach Otis lance Manitu à la place de Kaboré. Replacement tactique. Mukoko Amale entre dans l’axe et Wembo prend le couloir gauche de la défense.

Revenu dans des bonnes dispositions, les Vert et blanc prennent le jeu à leur compte et dominent les débats.

Seulement, le réalisme manque aux attaquants dans le dernier geste. Que d’occasions manquées à l’image de cette combinaison entre Koné et tempo, mais la passe en retrait de ce dernier ne trouve personne (49è).

Encore Tempo sur son couloir qui deborde, il adresse une passe à Ricky qui rate une occasion nette seul face au but (62è). Contre le cours du jeu, l’arbitre accorde un penalty très sévère à Sanga Balende sur une faute inexistant.

La sentence est convertie et Dcmp se retrouve mené (1-2, 67è). Très fatigué après ses multiples courses improductives, Lelo cède sa place à Mbidi (68è) qui vient dynamiter la défense adverse.

Sur un contre bien mené, le portier des visiteurs sort de sa surface pour intervenir. Ayant perdu la balle suite à un pressing de Mbidi il retient le ballon de la main. Carton rouge direct (72è).

Le coup franc qui suit sera très mal exploité. A la recherche de la victoire, Sanogo remplace Ricky (41è). L’arbitre accorde 8 minutes de temps additionnels (l’arrêt de jeu suite à l’expulsion du gardien a été de 6minutes).

Le DCMP assiège le camp adverse mais pêche toujours dans la finition ou le dernier geste. Dans les ultimes minutes, Tempo déborde dans la surface mais est fauché juste avant de frapper le ballon. L’arbitre ne bronche pas et indique le point de penalty que Doxa transforme sur un contrepied parfait (2-2,51è).

Dans la foulée, Sanogo écope d’un carton rouge dont la raison n’est pas connue.

Les deux équipes se quittent dos à dos, mauvaise affaire pour le DCMP qui n’avance pas au classement. La prochaine rencontre c’est déjà pour ce lundi à Lubumbashi face à Lupopo.

Composition: Matampi,Mukoko Amale, Kabore (Manitu), Wembo, Bangala (c), Doxa, Mukoko Mayayi, Koné, Ricky (Sanogo), Tempo, Lelo (Mbidi).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer