Vodacom Ligue 1

DCMP: de la 8e place à la 4e de la Division I

Un très bon coup joué par le Daring club Motema Pembe, dimanche 1er mai à Lubumbashi, dans l’antre du Tout Puissant Mazembe. Un nul blanc qui relance les hostilités avant la phase retour qui demarre déjà ce week-end. Ce point ramené de Lubumbashi remonte les Immaculés à la 4e place du championnat avec 10 points, derrière Vclub et Mazembe (12 points, avec un match de retard) et Sanga Balende (14 points).

La défaite face à Muungano (0-2) et le nul (non mérité) ainsi que le forfait contre Sanga Balende (suite à une erreur administrative du secrétariat du club) avaient fait douter certains supporters sur la possibilité de qualification mais les joueurs et le staff technique qui ont continué à travailler. Chapeau bas.

Pour un match non retransmis à la télévision et suivi exclusivement à la Radio, les Têtes pensantes ne pourront pas vous faire un résumé, ni encore moins les côtes des joueurs. Nous reproduisons ici le résumé du site officiel du TP Mazembe.

En concédant un 3ème match nul consécutif ce 1er mai, le TPM fait du surplace au classement des play-offs de la D1. Malgré une nette domination dans le jeu face à des Immaculés de DCMP qui n’étaient pas loin de rentrer à Kinshasa avec une victoire à Kamalondo, les Corbeaux n’y arrivent pas devant les buts. 0 but partout, statu quo au classement parce que Sanga Balende et V.Club se sont quittés sur le même score à Mbuji-Mayi.

Devant l’orgue du TPM, les Immaculés ont montré qu’ils avaient du caractère dès l’entame. Il n’a, en effet, fallu que sept minutes à MBIDI pour répondre aux ratés de Jonathan BOLINGI (2ème), centre manqué de Thomas ULIMWENGU (4ème) à la réception d’une longue balle de Daniel ADJEI qui a heurté le poteau de corner avant de rentrer sur l’aire de jeu. Même lorsqu’Adama TRAORE et Roger ASSALE mettent le feu dans la défense de DCMP par des courtes passes à une touche et l’international ivoirien frappe sur un défenseur à la 14ème, les visiteurs restent sereins. Seul au 2ème poteau, MBIDI MAVUANGA n’arrive pas à mettre la balle au fond pourtant le gardien mazembien et sa défense étaient totalement battus à la 16ème.

Un TPM en mode réaction et insuffisant

La réaction des Corbeaux intervient par Jonathan BOLINGI, l’avant-centre frappe en première intention au premier poteau, sur l’action il oublie de glisser la balle à Roger Claver ASSALE pourtant en retrait, 17ème. Le TPM combine bien mais il faut un grand Sylvain GBOHOUO de grand jour pour conserver sa cage inviolable. Sur une frappe de Blaise LELO, le géant ivoirien stoppe la balle d’un super plongeon, 18ème!

Hubert VELUD envoie Rainford KALABA et Solomon ASANTE à l’échauffement dès la demi-heure de jeu. Sur terrain ce sont des Corbeaux sans repères dans la surface. Jonathan BOLINGI sort un superbe amorti de la poitrine de grande classe suivi d’une lourde frappe, laquelle échoue malheureusement sur la barre à la 27ème ! Dommage pour le numéro 17 du TPM, l’arbitre Jean Pierre KABANGU avait déjà signalé un hors-jeu. Bien avant la mi-temps, Adama TRAORE quitte ses partenaires pour céder sa place à Rainford KALABA.

DCMP pouvait surprendre

Si le jeu du TPM semble moins encore fluide en seconde période, Hubert VELUD pouvait toujours compter sur les exploits individuels de Rainford KALABA et même Solomon ASANTE monté à la 55ème à la place de Roger Claver ASSALE. En termes d’occasions franches, c’est DCMP qui pouvait avoir l’avantage au marquoir à l’heure de jeu : 49ème, KABASO CHONGO placé comme stoppeur manque sa sortie de la tête, Blaise LELO cadre, Sylvain GBOHOUO est sur la trajectoire. La barre transversale sauve le TPM à la 62ème sur une frappe excentrée de MUKOKO.

A la 63ème, les supporteurs ont cru à l’ouverture du score sur une tête de Jonathan BOLINGI, dommage parce que sanctionné en position irrégulière ! Le TPM n’abdique pas, Rainford KALABA part à la limite du hors-jeu, s’excentre et frappe du gauche, la balle échoue sur le montant droit de Ley MATAMPI ! Et, sur la même action, la retournée acrobatique de Christian LUYINDAMA monté à la place de Jonathan BOLINGI quelques minutes avant, passe au-dessus à la 71ème. En poussant pour marquer, le TPM va complètement s’exposer derrière avec une équipe coupée en deux. Sur une fulgurante contre-attaque de MUSINGU, Sylvain GBOHOUO sauve un face-à-face à la manière d’un gardien de handball, on joue la 80ème. Merci GBOHOUO !

Un TPM pas inspiré, et ce raté de Christian LUYINDAMA…

Le TPM attaque jusqu’à vendanger la dernière et grosse occasion de la seconde mi-temps. Nous jouons la 3ème minute du temps additionnel sur les 4 indiquées par le quatrième arbitre, Christian LUYINDAMA ne profite pas du mauvais renvoi de Ley MATAMPI. A l’image d’un TPM pas concentré aux derniers gestes, seul devant un but vide, il frappe au-dessus, 0-0 au finish.

Avec le TP Mazembe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer