Vodacom Ligue 1

Vclub vs DCMP: Prof Garry nomine Ava Cissoko

C’est le retour du prof Garry, après quelques matches d’absence. Il revient avec son stylo en mains pour donner la note des joueurs. Il signe son grand comeback lors du derby Vclub-DCMP et surtout, avec une grande surprise dans sa proclamation. Le classico très attendu a répondu aux attentes des amoureux du football. Le Daring a fait un nul, mais pouvait faire mieux, vu le déroulement du match.

Placé en 4-3-3 avec pointe basse (deux sentinelles devant la défense et un animateur devant), les Immaculés ont produit un très bon jeu. Certainement le match de référence pour le coach Otis Ngoma.

Dans un bloc médian bien en place, le milieu imanien n’a laissé aucun espace à l’adversaire, surtout en première période. Un peu moins en seconde période avec le replacement de Bangala en défense centrale après la sortie de Keita suite à des petits soucis physiques.

Le match était bien maîtrisé par les Immaculés qui se sont procurés les meilleurs occasions du match.

Ava Cissoko est la surprise de ce grand classico. La délibération n’a pas été facile. Vous avez compris qu’elle aura duré 72 heures et il fallait revoir la vidéo de la rencontre pour se rendre compte que l’homme du match est bien l’athlète précité. Avec 8,5 /10, il a fait un match parfait pour ce revenant.

D’aucuns le pensaient perdu pour le foot, tant il avait disparu des radars et n’a réintégré le groupe qu’au début des play-offs. Il est celui qui a tenu Koule Mbombo au respect avec un seul tir cadré et sur coup franc.

L’avant-centre des dauphins noirs a passé un après-midi cauchemardesque face à ce colosse. Très physique, fort et présent dans les duels, Cissoko n’a rien laissé passer. Il a été aussi très présent dans les duels aériens qui ont permis de rassurer son équipe. Uil faudrait compter sur lui pour la saison prochaine et la coupe d’Afrique. Bravo Ava.

Yannick Bangala (7,5): Positionné en milieu de terrain, le capitaine a fait étalage de sa classe et sa science de polyvalence. Très précieux dans ses interventions et surtout son sens d’anticipation, il a été le meilleur intercepteur du match. Aussi propre et technique dans ses prises de balle, il a bien tenu sa place au milieu. Revenu dans l’axe après la sortie de Keita, il a continué dans la même lancée en ne laissant rien à ses vis à vis.

Doxa (7,5): Quel athlète est ce joueur! Toujours bien placé dans les intervalles, il a dévoré des Kilomètres pendant la rencontre. Gros travailleur, il a été partout sur le terrain, toujours très généreux dans ses efforts. Infatigable sur la pelouse, il a beaucoup pesé sur la défense de Vclub.

Tempo (7,5): Sûrement l’attaquant le plus remuant et dangereux pour le DCMP. Revenu au meilleur niveau dans ces play-offs, il a tourné en bourrique la défense adverse. Très rapide, vif et technique, il a été à l’origine de toutes les attaques de l’équipe. C’est le joueur qui a le plus centré durant la rencontre (8 centres). Même s’il doit gommer quelques déchets dans son jeu, ce joueur est un véritable poison pour ses adversaires.

Zito (7): toujours présent dans ce milieu de terrain à chaque match, ce colosse a récupéré beaucoup de ballons. N’hésitant pas à briser les lignes, il a souvent apporté des solutions à ses attaquants. Très autoritaire, il a eu parfois à recadrer et replacer ses partenaires.

Matampi (6,5): pas beaucoup inquiété dans ce match sauf en coups des pieds arrêtés, l’international congolais a été très présent. Un peu fautif dans les deux précédents classico de la saison, il a rassuré sa défense dans son positionnement sur sa ligne. Ses sorties pleines d’autorité ont fait du bien aux nombreux supporters.

Koné (6,5): Toujours bien placé entre les lignes, l’Ivoirien s’est baladé sur le front de l’attaque avec beaucoup des permutations. Techniquement au-dessus de la moyenne, il a posé d’énormes problèmes à son garde du corps. Un peu éteint au fil des minutes, il sera remplacé par Mbidi qui n’a rien apporté.

Ricky (6,5): Encore une fois placé en pointe, il a beaucoup dézoné pour tenir le ballon. Très bon balle au pied, il est souvent resté loin de la surface adverse comme l’aurait fait un vrai avant-centre. De plus en plus discret dans le jeu, il sera remplacé par Lelo Mbele qui a failli donner la passe décisive à Mokoko si celui-ci avait converti cette offrande dans les dernières secondes.

Mukoko Amale (6): Pour son retour en championnat après 4 matches de suspension, ce jeune prometteur a répondu présent défensivement. il a par contre été moyen dans ses phases offensives. Il doit essayer de se concentrer un peu plus dans ses interventions car il a été le joueur qui a commis le plus des fautes coté DCMP et souvent dans des zones très dangereuse. Péché de jeunesse certainement.

Salif Keita (6): Pour son 1er classico, l’international centrafricain a tenu sa place. Bien entré dans la rencontre, il a accusé la fatigue dès la demi-heure suite à des problèmes physique. Il sera remplacé à la mi-temps par Mukoko Mayayi (45è) qui a apporté sa touche au milieu en tenant le ballon mais qui rate coup sur coup deux occasions nettes de donner la victoire à son équipe dans les dernières minutes du match.

Manitu (5,5): Certainement le joueur le moins en vue de ce match. Il a certes bien fermé son couloir mais n’a rien apporté offensivement sur son coté. Apres une première mi-temps très moyen, il s’est repris après la pause.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer