Au coeur du DCMP

Saison 2015-2016 : Manitou « Zododo », le recordman des matches joués

Avec 2 546 minutes, Manitou Matondo « Zododo » est le joueur le plus utilisé en 32 matches, lors de la saison 2015-2016 du championnat national « Division I ». Un point à retenir : le DCMP a été la seule équipe qui a utilisé tout son effectif pour un total de 2880 minutes pour toute la saison. Tous les 29 joueurs engagés et sous contrat avec l’équipe ont eu du temps de jeu selon les enjeux des matches.

« Zododo » remporte la palme. De fois critiqué pour son inconstance dans son jeu et son comportement extra sportif qui pose problème, il a prouvé le contraire sur la pelouse.

Manitou a sauvé la défense pour la saison dernière. En fonction des matches, des blessures ou des suspensions, il a été utilisé de deux cotés de la défense soit en latéral gauche ou droit.

Avec un latéral gauche de métier cette saison nous aurons une vraie bataille entre lui et Mukoko Amale pour une place de titulaire dans le couloir droit.

Koné Junior vient en deuxième position : 2 530 minutes dans ses jambes.

Avec sa patte gauche de génie, il a été le métronome de l’équipe. Très polyvalent comme joueur, il a occupé tous les postes du milieu comme de l’attaque.

Très à l’aise en meneur derrière l’attaquant ou sur un coté, il a été le régulateur du jeu des immaculés.

Souvent capitaine en l’absence des anciens, il a été un vrai meneur de troupe, en dépit de son jeune âge. Une plus value pour l’équipe qui devra compter sur ce génie cette nouvelle saison.

Ça aurait pu être lui à la place de « Zododo ». il a bien commencé avant de chuter. Au début du championnat (phase de pool), il avait joué les 90 minutes de tous les 9 matches disputés.

Puis, il a sombré. Son bon début l’a aidé à occuper la troisième place avec 2 482 minutes de jeu. Il s’appelle Ricky Tulengi, dit « Ricky ballon ».

La série continue avec les Têtes pensantes. Au prochain épisode, vous saurez qui a été le meilleur buteur et le joueur le plus décisif.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer