Vodacom Ligue 1

Aubin Minaku lance un signal fort à Kapondo et ses arbitres

« Finies les aventures pour cette saison », a lancé en substance l’autorité morale du DCMP, Aubin Minaku. Un signal fort adressé au président de la Ligue nationale de football (Linafoot), Jeff Kapondo, son comité et les arbitres.

Dans son discours du 20 août dernier lors de la présentation des joueurs, le président de l’Assemblée nationale a aussi mis en garde les arbitres :

« Même les arbitres m’entendent et ne vont plus jouer avec le DCMP ». Le ton est bien choisi, la cadre et le temps. Nous osons croire que les actes vont suivre.

Un discours très applaudi par le public venu assister à la présentation des joueurs. En bon Imanien, il promet son implication personnelle concernant tous les dossiers de son club :

« Nous allons nous même nous impliquer cette fois ci ».

Aubin Minaku se dit très confiant du recrutement réalisé et met en garde ses adversaires qui doivent se préparer davantage « et être fort face au DCMP car cette saison c’est le retour des Mangendas [scores lourds].

On se rappellera que l’année dernière, la complaisance de Kapondo [qui a été sponsorisé par Ngoyi Kasanji] a coûté à DCMP une place qualificative.

L’équipe de Minaku a été victime des injustices suite aux décisions arbitraires : des forfaits non justifiés, des décisions prises en sa faveur puis condamné par la suite (le cas Mukoko Amale), des arbitres envoyés avec des missions précises, des policiers commandités pour tirer des gaz lacrymogènes sur les paisibles supporters.

Toutes ces bavures sont à mettre sur le dos de Kapondo, l’ennemi numéro du DCMP et par ricochet de Minaku.

La mémoire des Imaniens est encore fraîche et se souvient de l’humiliation que Kapondo a infligée à Minaku la saison dernière. Maintenant qu’il se lève, Kapondo et ses arbitres sont avertis.

Avec une Linafoot sérieuse sans Kapondo et ses arbitres, DCMP serait champion de la Linafoot.

Kapondo a refusé de retirer Mazembe des points sur le dossier Issama, Kapondo a distribué des points à Ngoyi Kasanji (15 points au bureau), Jeff, c’est de lui qu’il s’agit n’a donné aucune satisfaction aux requêtes fondées du DCMP, rappelle-t-on. Quelle humiliation pour Minaku !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer