Au coeur du DCMP

Son parcours, son comportement, la méthode Otis. Manitu « Zododo » se confie

Il a travaillé avec plusieurs entraîneurs, entre autres Lazerd Milosevic, Zahera Mwinyi, Bruno Bla.

Latéral droit, Manitout Matondo « Zododo » est arrivé au sein du DCMP en 2012. Il entame cette saison sa 5e année chez les Immaculés. Très prometteur à son arrivée, il a de fois déçu par son inconstance dans une saison. Son comportement est parfois critiqué. Il a travaillé avec plusieurs entraîneurs, entre autres Lazerd Milosevic, Zahera Mwinyi, Bruno Bla. Présentement, il travaille sous le coaching d’Otis Ngoma. Que pense-t-il de son actuel entraîneur, qu’en est-il de ses ambitieux cette saison ? Manitou se confie aux Têtes pensantes.

Têtes pensantes : Manitou Matondo, pouvez-vous rappeler brièvement à nos lecteurs votre parcours ?

Manitu Matondo : Ma toute première équipe fut Emily en première division de l’entente urbaine. Ensuite nous avons été promu à l’entente provinciale de football de Kinshasa et nous avons changé de nom pour devenir Filas. Avant de signer sans DCMP j’ai joué dans Fc Rangers. C’est toujours la même équipe qui a changé doublement de nom.

TP: Comment avez-vous jugé la saison passée du DCMP ?

MM : On était dans la course pour une place africaine mais à cause des troubles à répétitions par nos supporters, nous avons perdu des matches au bureau. Sans compter aussi les erreurs de notre secrétariat.

TP: Comment jugez-vous le recrutement de l’équipe pour la nouvelle saison ?

MM : Jusque-là, le recrutement est bon et je demande à tous de cultiver l’amour pour la nouvelle saison qui commence.

TP: Comment vous jugez la méthode d’Otis Ngoma par rapport à Zahera ?

MM: Tous sont des coaches et chacun a sa façon de travailler, sauf qu’Otis est plus proche des joueurs comme un parent.

TP: Cette saison la concurrence sera rude au poste de latéral droit, qu’est-ce que vous en pensez ?

MM: Nous sommes tous des joueurs, la concurrence parfois est bonne pour une équipe qui vise aller loin. Surtout que cette concurrence sera loyale pour le bien de l’équipe.

TP: Les Imaniens et certaines personnes pensent que vous êtes trop turbulent dans votre comportement. Qu’en dites-vous?

MM: Non même pas. Je ne suis pas turbulent. C’est ma façon de travailler et d’être.

TP: DCMP a souvent recruté en Afrique et en France. Mais cette fois-ci, l’équipe a recruté un Brésilien. Comment le trouvez-vous ?

MM: C’est un grand plaisir pour moi de jouer avec lui. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour lui souhaiter la bienvenue. C’est un bon joueur et c’est bénéfique pour l’équipe.

TP: Le choc face au Fc Renaissance, comment l’imaginez-vous ?

MM: Bien que ce soit un grand match, nous devons démontrer que nous sommes une grande équipe.

TP: Quelle chance pour le DCMP cette saison ?

MM: Nous avons beaucoup à prouver et à faire pour DCMP cette saison. Avec la discipline et le travail je pense que nous ferons un bon championnat. De mon côté, je donnerai tout cette saison.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer