Vodacom Ligue 1

Encore Mbidi

Il ne cesse de régaler, d’étonner et de faire du bien à son équipe. Cédric Mbidi est encore élu l’homme du match contre ROJOLU. Buteur et très bon dans son jeu, c’est donc logiquement que le maitre lui donne la note de 6,5/10.

Pris en culotte en première mi-temps par un surveillant averti, « Sans moteur » a trouvé plus d’espaces sur ce but car il est resté en embuscade en dehors de la surface.

Dilma Mabula : 6/10. Très serein sur sa ligne, il n’était pas obligé de sortir le grand jeu vu que la ligne d’attaque de ROJOLU ne carburait pas.

6/10 est aussi la note attribuée à l’automate de Daring, Ladji Zito dont le volume de jeu n’est plus à démontrer. Il soulage la défense en étant le premier verrou.

Ikuku Jerry : 6/10. Il a commencé très fort le match et s’est rééquilibré petit à petit par rapport au faux rythme imposé par l’adversaire. Il a failli être passeur décisif en première mi-temps si ce n’est un drapelet injuste de l’assistante 1 du match qui indiquait un hors-jeu imaginaire.

Ricky Tulengi a également 6/10. Il n’a pas beaucoup évolué par rapport au match face à Mk dans le jeu, a su tromper le gardien sur le penalty qui a changé le cours du match.

Kayembe : 5,5/10 dans la même logique aussi n’a pas dérogé à la règle et ce qui est beau à voir dans cette charnière, c’est qu’elle coordonne bien les actions et elle ne permet pas à un seul joueur adverse d’inquiéter sur une phase de jeu notre gardien dans les 16 mètres.

5,5/10 pour Doxa Gikanji qui a su joué propre évitant un carton jaune, synonyme de suspension au match prochain, qui serait crucial pour l’équipe. Remplacé à la mi-temps par Junior Koné qui a fait une belle rentrée et est à l’origine du premier but. L’action du deuxième but aussi a commencé par son centre.

5/10 pour Ava dongo qui n’était pas du tout concentré mais qui n’a laissé passer aucune action dangereuse au cours du jeu.

5/10 pour le match limité qu’a fait Kazadi zadio du couloir gauche à la pointe de l’attaque. Une baisse de régime constatée physiquement, Zadio a livré un match moyen en seconde partie. Remplacé par Diarra qui a empêché le défenseur de dégager proprement la balle qui occasionne le but du K.O.

4,5/10 pour Lola Diakese. Latéral droit pour la circonstance, il a été trop hésitant dans son couloir et n’a pas apporté le surnombre souhaité.

3/10 pour Mundele. Cette note lui est attribuée pour sa présence sur le terrain et il faut être généreux pour lui noter de la sorte vu le spectacle digne d’un opéra qu’il nous a gratifié au lieu de jouer au foot. Remplacé par Musingu Tempo qui, dans le même registre, est passé à côté de son match.

7/10 pour le staff technique. Malgré l’anti jeu orchestré par Rojolu, le coach Otis Ngoma a su trouver la formule magique en faisant rentrer Koné qui a, par ses actions, permis l’équipe à trouver la faille.

7/10 un public en général fair-play malgré un arbitre qui laisse à désirer. Il a suffi que les Imaniens se mettent debout et entonnent des chants pour voir daring ouvrir le score.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer