NouvellesVodacom Ligue 1

Un colonel de la Police cherche « de la drogue » dans le bus du DCMP !

Incroyable ! Ce n’est pas un poisson d’avril « devenu caduc », selon les dires du staff technique du DCMP. A peine arrivés, les joueurs d’Imana Matiti Mabe sont intimidés avant le classico TP Mazembe-DCMP prévu dimanche 2 avril au stade TP Mazembe à Kamalondo.

Un colonel de la police nationale congolaise (PNC), qui s’appellerait Kitenge, a envoyé « des hommes armés jusqu’aux dents » pour intercepter le bus du grand DCMP qui fait peur aux Corbeaux afin de « chercher de la drogue ».

Cela parait insolite et pourtant, le bus transportait les joueurs qui, selon nos sources, devraient se rendre sur le lieu de l’entrainement. Peut-être que les hommes à bord étaient confondus aux marchandises, ou que les nouveaux sacs remis à tous les joueurs par le président Vidiye Tshimanga ressemblaient à des feuilles ou de la poussière de la drogue !

Cette politique d’intimidation propre au TP Mazembe est vieille, abandonnée au XVIe siècle mais que Mazembe continue d’utiliser pour déstabiliser le grand Imana. « Banga Imana, Banga Daring ».

Et c’est toujours Mazembe qui se comporte ainsi, et nous ne savons pas sa motivation.

Cette situation n’a pas laissé indifférent le coach du DCMP, qui reste serein, mais fustige ce comportement à bannir dans le football.

Sur sa page facebook, Otis Ngoma a écrit : « Ce bus [avec photo à l’appui] avait été braqué hier à Alilac (l’shi) par plusieurs militaires en colère, armés jusqu’aux dents sur ordre d’un certain colonel très très énervé. … football et politique ne font pas bon ménage ».

Il a raison. Le football et la politique ne font pas bon usage en effet. On se souvient que le président du TP Mazembe, Moise KAtumbi, avait sorti une arme au stade des MArtys, lors d’un match de la Ligue nationale de football pour intimider Tatu Hilaire (paix à son âme), alors président du DCMP.

Bien d’autres bavures sont à mettre à l’actif des Corbeaux du TP Mazembe quand les équipes de Kinshasa vont à Lubumbashi.

Nous pensions que 10 ans après, Mazembe avait changé, mais cela ne semble pas être le cas. Dommage.

En attendant, les joueurs se sont remis de cette situation indigne et non hospitalière et s’entraînent pour battre Mazembe demain dans son antre.

Articles similaires

26 commentaires

  1. Great blog here! Additionally your site lots up fast! What web host are you using?
    Can I am getting your associate link on your host? I desire my website loaded up as quickly as
    yours lol

  2. What’s up colleagues, nice piece of writing and fastidious arguments commented at this place, I am truly enjoying by
    these.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer