Vodacom Ligue 1

DCMP-Mazembe : briser le joug des Corbeaux

Il faut recourir aux archives pour découvrir la dernière victoire du Daring club Motema Pembe (DCMP) devant le TP Mazembe. C’était en 2013, lorsque Mbidi, sur pénalty, offrait le succès à son équipe. Un match qui s’est joué, non pas à Kinshasa, ni à Lubumbashi, mais à Mbuji-Mayi…en Coupe du Congo. 4 ans après, les Immaculés parviendront-ils à sortir du joug que leur fait subir les Corbeaux ? C’est possible, si tous les joueurs sont confiants comme Ricky Tulegi, qui appelle « à fêter ensemble » la victoire.

DCMP-Mazembe, c’est l’affiche alléchante de la 8e journée, soit la première journée de la phase retour de la Ligue nationale de football (LINAFOOT). Un classico qui est et qui restera très suivi dans l’ensemble du pays.

Depuis 4 ans maintenant, la balance est à l’avantage des Corbeaux qui comptent deux victoires devant le DCMP pour 3 matches nuls en 5 confrontations.

Lors de la dernière opposition entre les deux clubs, Mazmebe avait infligé une défaite cuisante au DCMP à Kinshasa (1-3).

Si l’on remonte en 2008, avec le sacre du DCMP à la LINAFOOT, les Kinois avaient battu au stade des Martyrs Mazembe par 3-2. Depuis, Mazembe a eu la suprématie sur Daring, lui infligeant de supporter le joug…des défaites, à l’extérieur comme à domicile.

DCMP parviendra-t-il à briser cette malédiction ?

Tulenge confiant

C’est possible. Au regard de la forme actuelle du DCMP, ce joug peut être brisé. L’équipe est première au classement avec 17 points, pour 7 matches joués avec deux buts encaissés et 14 marqués, pour une différence de but de +11.

Mazembe de son côté, est relégué à la 3e place avec 12 points, derrière Vclub (15 points).

Daring a tous les atouts pour dominer son adversaire du jour. Au-delà du beau football que produit les poulains d’Otis Ngoma, un des éléments clefs pour parvenir au bout du champion d’Afrique de la C2, c’est le mental.

Le virevoltant attaquant du DCMP l’a compris. C’est Ricky Tulenge. Il appelle aussi les supporters à les soutenir et à croire à cette victoire.

Sur sa page officielle facebook on peut son appel aux fans de son club : « Lobi toya ebele ko fêter victoire ensemble » ou « Demain [lundi 29 mai] venez nombreux pour fêter ensemble la victoire »

Loin de lui l’idée de minimiser son adversaire, mais Ricky Tulenge sait qu’en cas de victoire, DCMP totaliserait 20 points et creuserait un écart non négligeable avec ses poursuivants directs.

D’où cette phrase en lingala: « Tozo bima champion lobi. Bana Dora bozala calme. To zo dondwa. Biso nde ba champion 2017 » qu’on peut traduire par : « Nous serons champions. Les Imaniens soyez calmes. Nous dominons le championnat et nous serons champions ».

Un moral que tous les joueurs devraient avoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer