Les têtes pensantes

Têtes pensantes : 3 ans de confirmation

L’histoire commence par une causerie entre quelques internautes, utilisateurs de facebook. Le géniteur de l’idée s’appelle Deogratias Dilayen dit Maestro. De petits mots sont envoyés individuellement à chacun : « Veux-tu participer au redressement du Daring en intégrant l’association qui va réfléchir sur la marche de l’équipe » ?

Le but est de réunir des intellectuels. La sélection est très sélective [permettez cette redondance]. Des Têtes qui vont penser sur l’avenir du club et éviter une autre mésaventure que celle de 2014.

Cette année-là, le club connait une dissension orchestrée par Mukuna Pascal, qui va créer une autre équipe. A la base : l’intoxication, la rumeur et des diabolisations.

Puis le jour du rendez-vous est fixé. Des têtes se rencontrent : Deogratias Dilayen, Franck Kadima, Epif, Victor Diowo, Joel Kudia, Noelle Bola, Lupcin, Matthieu Wangs, Garry Kande, Serge Ilunga, Alfres Fwamba, Lithière, Elvis Kutina et Jean Didier Ogobani pour ne citer que ceux-là.

5 juillet : installation

Travaillant dans les coulisses, les Têtes pensantes proposent des idées fortes pour l’avancement du club. Très vite, les autorités nous adoptent. Ngobila Gentiny en premier. Il reconnait le travail abattu.

De notre côté, nous continuons à nous organiser. Les statuts sont adoptés. Une équipe de direction est mise en place. Elle est présidée par le géniteur de la section.

Le couronnement passe par l’installation officielle. Le président de la grande commission de l’époque, « Monsegwo » répond favorablement à cette demande. Nous sommes donc reconnus officiellement.

Ce fut le 5 juillet 2014. Notre siège, c’est à Lemba. Le président de coordination, Gentiny Ngobial, est lui-même présent pour remettre le bâton de direction à notre président, élu, Deogratias Dilayen.

Plusieurs actions sont menées dont des séances scientifiques avec de nombreuses personnalités du club. Nous citons ici le président de coordination intérimaire, Vidiye Tshimanga et le coach Mwinyi Zahera.

Prix Têtes Pensantes

Nous cheminons avec l’aventure. Une année après, nous devons célébrer notre première année d’existence. Un comité d’organisation est mis en place. Des idées ne manquent pas. Une soirée de gala est prévue avec à la clé la remise du prix « Têtes pensantes ».

Les supporters doivent voter. Comment ? L’idée de créer un site nait. Emmanuel Gontcho, alors conseiller, conçoit le site actuel. L’outil créé, dans un premier temps pour parler de la soirée et du prix « Têtes pensantes ».

De nombreux supporters adhèrent à l’idée : ils votent en masse. Yannick Bangala rafle le prix de la première édition.

Le site internet : outil puissant

Le site Internet ne servira plus qu’au vote. La formation fait aussi partie des objectifs de la section. Des économistes, architectes, juristes et informaticiens sont formés à l’écriture Web.

L’aventure se poursuit. Les premiers papiers sont produits. Les internautes nous acceptent. La progression est fulgurante. A ce jour, plus de 10 000 visites par mois sont enregistrées.

Performance énorme. « Pour un site des supporters, faire 10 000 visites par mois, vous avez un potentiel énorme », lâche un spécialiste en journalisme web.

Aujourd’hui, les Têtes pensantes ne sont plus à présenter. Elle a une assise juridique, une reconnaissance officielle et une image qui met tous les Imaniens d’accord. C’est la confirmation en 3 ans.

La section vise encore plus de grandes choses. Des œuvres qui feront encore parler d’elle et surtout de l’intérêt du DCMP-Imana.

Articles similaires

38 commentaires

  1. I do accept as true with all of the ideas you have presented on your post.
    They’re very convincing and can certainly work. Nonetheless,
    the posts are very brief for beginners. May just you please prolong them a
    little from next time? Thank you for the post.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer