Nouvelles

Désormais… Docteur Minaku

Il ne porte plus le grade de Chef de Travaux. Il est désormais Docteur. L’autorité morale du DCMP, Aubin Minaku Ndjala Ndjoko a soutenu, samedi 22 décembre, avec brio sa thèse de doctorat à l’Université de Kinshasa (Unikin). C’est la mention plus grande distinction qui a sanctionné la soutenance de sa thèse, après avoir convaincu tous les membres du jury, à la faculté de Droit.

La thèse de l’Imanien Minaku Aubin est intitulé : «A la recherche d’un mécanisme efficient de poursuite et de répression des crimes internationaux perpétrés en République démocratique du Congo».

Lors des questions et réponses, Aubin Minaku a répondu à toutes les questions liées notamment à la méthodologie de sa thèse de 448 pages, et les innovations qu’il apporte dans le cadre de son domaine de Droit international public et Relations internationales.

Il a entre autres proposé la création en RDC d’une Cour spéciale de répression des crimes internationaux et graves, dans le cadre de l’approche holistique, critique et idoine de recherche de mécanisme efficient de répression des crimes.

Il a déploré dans sa dissertation doctorale, le fait que la RDC ait été victime de beaucoup de crimes des guerres et crimes contre l’humanité, de violences et des conflits des groupes armés sur lesquels cette juridiction devra tabler, s’agissant notamment de crimes commis il y a des décennies

Pour rappel, le jury de l’autorité morale a été constituée de :

Professeur Luzolo Bambi Lessa : président du jury

Professeur Mavungu Mvumbi-di-Ngoma : secrétaire du jury

Professeur Mampuya Kanuk’-a-Tshiabo : promoteur et membre effectif

Professeur Kalindye Byanjira : membre effectif

Professeur Labana Lasay’abar : membre effectif.

Le parcours de Minaku

Originaire d’Idiofa dans l’ex province du Bandundu, l’autorité morale du DCMP, Aubin Minaku est né à Kinshasa, le 27 novembre 1964. Il est marié à une seule femme et est père de trois enfants.

Après avoir fait ses études secondaires chez les Jésuites à Kinzambi (Bandundu) et les Salésiens à Imara à Lubumbashi, Aubin Minaku va décrocher sa licence en Droit international public de l’Université de Kinshasa en 1989, puis va décrocher son diplôme d’études supérieures en Droit international public en 2005.

Brillant étudiant, il sera retenu Assistant de premier mandant à la faculté de Droit en 1993. Depuis 2002, il a été promu Chef de travaux à la même faculté. Avant de décrocher son doctorat en Droit international public.

Il a un riche parcours politique qui l’a conduit à la tête de l’Assemblée nationale. Depuis 2014, il dirige le Daring club Motema Pembe (DCMP) en qualité de l’autorité morale ou tuteur du club.

Les Têtes pensantes félicitent le Docteur Minaku et lui souhaite un fructueux avenir dans sa carrière scientifique et politique.

Articles similaires

24 commentaires

  1. Hello just wanted to give you a quick heads up. The text in your
    post seem to be running off the screen in Chrome. I’m not sure if this is a formatting issue or something to do with web browser compatibility but I figured I’d post to let you know.
    The style and design look great though! Hope you get the issue resolved soon. Thanks

    my website; joker online

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer