Dcmp – Don Bosco : Victoire obligatoire pour une nouvelle dynamique

Demain, samedi 26 janvier, le Dcmp lance sa 2è partie de la saison. L’adversaire se nomme Don Bosco. Le match est prévu au stade des martyrs à 13h30. Un toute autre résultat que la victoire serait un énorme échec pour les immaculés.

La victoire est donc obligatoire pour lancer une nouvelle dynamique, après la gifle subit face à Vclub (3 – 1) en clôture de la manche aller. L’heure est venue de tirer les leçons et bien aborder la 2nde moitié de la saison.

‘’Nous avons oublié la défaite contre Vclub et nous nous concentrons sur un autre match important. J’ai dit à mes joueurs que la phase aller est passée et que tout commence à zéro. Nous devons bousculer la hiérarchie’’ a déclaré le coach Andréa Agostinelli cet après-midi en conférence de presse.

Un match à double enjeu

Les Toupamaros n’ont pas droit à l’erreur vue les enjeux du match. Classés 3è avec 30 points, ils affrontent un concurrent direct pour la 3è place, qualificative pour la coupe de la CAF. En effet, les salésiens pointent à la 5è place avec 24 points.

Une victoire des immaculés leur permettrait d’abord de rester en contact avec le haut du classement (Juste devant se trouve vclub avec 38 points). Ensuite de distancer son adversaire du jour en vue d’une place en campagne africaine la saison prochaine.

Battu à Lubumbashi à l’aller par les salésiens (2 – 1), le Daring a aussi une revanche à prendre sur son terrain. A kinshasa face aux imaniens, Don Bosco a toujours laissé des plumes. Une logique qui peut être respecté si les joueurs mettent la détermination qui leur fait souvent défaut.

Avantage coté Daring

Statistiquement parlant, lors des 5 dernières années, le Dcmp part favori. Les deux équipes se sont rencontrées à 6 reprises. Le bilan pour le Daring est de 3 victoires, 2 nuls et une seule défaite concédée le 07 janvier  dernier à Lubumbashi (2 – 1).

Cette saison, si le Dcmp a une meilleure attaque que les salésiens (23 buts contre 18), ces derniers ont néanmoins une attaque plus solide que les immaculés. Au total 15 buts encaissés par les Kinois contre 14 pour les Lushois.

Ce qui est sûr, il y aura des buts demain. Lors de leurs 6 dernières matches, il y a eu au total 17 buts marqués, soit une moyenne de près de 3 buts/match. Aucune confrontation ne s’est terminée sans le moindre but.

Prof Garry Kande

Catégorie: