En mode CAN : Léopards, c’est fini. Et Ibenge ?

Photo Droits tiers.

C’est fini pour la RDC. Les Léopards ont été éliminés dimanche 7 juillet, par les Zébus (Barea) de Madagascar aux tirs au but, par 4-2. Le score à l’issue du temps règlementaire était de deux buts partout. Encore une sacrée performance du pays du président de la CAF, Ahmad Ahmad, boostée par l’arbitre marocain du jour, Noureddine El Jaafari.

Marcel Tisseand rate son premier tir, Cédric Bakambu marque, Paul-José Mpoku marque et Yannick Bolasie rate. Puis, le dernier tireur fond en larmes. Il vient d’éliminer la RDC en 1/8 de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 ; après avoir complètement raté son entrée. Il a aussi été à l’origine du deuxième but. C’est une CAN vite à oublier pour Yannick. Il n’aura été que l’ombre de lui-même.

En face, ce sont les Malgaches qui jubilent, avec leur président et près de 500 supporters venu spécialement pour cet événement. Les joueurs de Madagascar ont marqué tous les 4 tirs. La liesse s’explique. Un petit « merci arbitre » ne ferait du mal à personne. C’est la règle de politesse.

La RDC quitte donc la compétition avec deux défaites, une victoire et un match nul (dans le temps règlementaire). La domination des Léopards aura été stérile, tant les Zébus ont préféré se replier dans leur retranchement et contre-attaquer. Stratégie payante.

C’est donc fini pour les Léopards. L’heure est au bilan et à la projection du futur du football africain. Le capitaine Youssouf Mulumbu, dont l’apport a été considérable a déjà annoncé les couleurs. « J’ai beaucoup donné, et il est temps que je pense à autre chose », dit-il.

Et Ibenge ? Parlons d’abord du bilan du sélectionneur congolais à la tête des Léopards. 2015, médaillé de bronze en Guinée. 2016, champion du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). 2017, éliminé en quart de finale, 2019, éliminé en 1/8 de finale. Ibenge laisse la RDC, bien classée sur le continent africain (5e) et mondial (49e).

Que pense Ibenge de sa suite à la tête de l’équipe nationale ?

« Peut-être que c’est mon dernier match », a-t-il dit à l’issue de l’élimination des Léopards face aux Barea de Madagascar. Cette petite phrase annonce, peut-être la fin d’une belle histoire sur le banc des Fauves.

« Ça fait longtemps que le coach Ibenge est là (5 ans). Il me faudra discuter avec le président de la fédération Constant Omari. Donc la suite vous l'aurez très bientôt », a poursuivi Ibenge.

Quand on sait déjà qu’avant la CAN, Constant Omari n’avait pas été tendre avec le sélectionneur en cas de contre-performance, on peut s’attendre à la fin de Florent Ibenge, dont la marge de progression, aura malheureusement été decrescendo. Son plus grand mérite, c’est entre autres de placer la RDC, parmi les 5 grandes nations d’Afrique, et les résultats parlent en sa faveur.

La Rédaction.

Prochains matchs

Aucun match programmé.

Alertes mail

Recevez une alerte mail chaque fois qu'un article est publié sur notre site. C'est gratuit. Entrez juste votre adresse email.
N'oubliez pas d'ouvrir votre email pour confirmer l'inscription

Votre adresse email:

Service offert par FeedBurner