Handicap : zéro à un seul match (douteux) de D1 en septembre !

Photo droits tiers

Le championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) a démarré le 16 août dernier. Trois semaines après sa reprise, Motema Pemba n’a joué que deux matches, contre Lubumbashi sport (0-0) et le Racing club de Kinshasa (RCK, 3-0). La troisième journée est prévue le 19 septembre contre le FC Renaissance, exclu du championnat. Un match qui risque de ne pas se jouer. Et pourtant, le club est en Afrique. Décortiquons.

16 août, date de la rentrée de la D1, avec un match difficile, 0-0 contre les Kamikaze de Lubumbashi Sport. Mais ce duel n’aura pas vraiment servi pour le premier match en Coupe de la Confédération, C2, puisque cinq jours auparavant, les Imaniens avaient joué et gagné par 2-0, face à Stade Renard FC de Melong.

Le 28 août, deuxième match de la D1, DCMP avait obtenu un large succès, contre les Kinois du RCK, 3-0. Cette fois-ci encore, Motema Pembe assurait sa qualification face à Stade Renard de Melong (Cameroun), trois jours plus tôt.

En C2, Daring a un défi à relever cette édition : passer l’étape des 16e de finale. Un tour que l’équipe n’a pas franchi en deux éditions consécutives. Son adversaire est connu : El Khartoum El Watani. Match aller prévu au Soudan, le 13 septembre 2019, à 19h00’. Pour ce faire, les rencontres de la D1 sont une vraie préparation.

Handicap

Hélas ! Imana a fait son entrée en C2, sans jouer un seul match de la LINAFOOT. Imana va jouer la phase aller de la « 16e rue » quinze jours après son dernier match de la D1 !

La prochaine rencontre du DCMP en D1 est prévue le 19 septembre contre le FC Renaissance. Un match qui risque de ne pas se jouer, le club dont l’ADN est le désordre, étant exclu du championnat, justement pour avoir occasionné des troubles après un match nul contre son équipe sœur, SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi.

Dans l’hypothèse où la LINAFOOT ne revient pas à sa décision [une rencontre se tient en ce moment avec les clubs de la D1, qui plaident pour le retour de Renaissance], Daring jouera aussi son match retour, le week-end du 27, 28 et 29 septembre 2019, sans avoir joué le moindre match de la D1.

Après Renaissance, Daring jouera son prochain match le 4 octobre contre Sanga Balende. Une situation qui n’arrange pas les affaires des Imaniens. C’est un handicap.

Avantage à Mazembe et Vclub

Après l’élimination de Maniema Union en C2, la RDC compte trois représentants en Afrique, dont deux en Ligue des champions : Vita club et Mazembe. Daring, étant le seul représentant en C1.

Une petite comparaison des autres clubs africains, qui joueront à la même période que DCMP, nous fait comprendre qu’en septembe, où Daring ne jouera aucun match (après l’exclusion officielle de Renaissance) ou un seul (si le club est récupéré), Mazembe jouera 3 ou 4 rencontres !

Le 1er septembre contre Vita club (0-0), un grand choc de préparation pour les 16e de finale, pour les deux clubs engagés en Ligue des champions.

Le 4 septembre contre (10-), un véritable adversaire difficile à jouer, le 22 septembre contre Nyuki et probablement le 25 septembre contre Renaissance. De quoi avoir des jambes pour bien aborder l’Afrique.

Vita club bénéficie de ce même avantage du calendrier en jouant 4 matches en septembre. Le 1er contre Mazembe, le 22 contre Dauphin noir, le 25 contre Bukavu Dawa et le 29 contre Nyuki de Butembo.

Le calendrier de la D1 est tel qu’il se présente est un avantage à Vita club et au TP Mazembe, mais un vrai handicap pour le DCMP.

La Rédaction.

Alertes mail

Recevez une alerte mail chaque fois qu'un article est publié sur notre site. C'est gratuit. Entrez juste votre adresse email.
N'oubliez pas d'ouvrir votre email pour confirmer l'inscription

Votre adresse email:

Service offert par FeedBurner