Au coeur du DCMPNouvelles

DCMP : Aujourd’hui que représente ce club mythique ?

Ce grand club aux couleurs vert et blanc fondé par le Père Raphaël de la Kethule un certain 22 février 1936, vainqueur avec manière à Nairobi (Kenya) de la Coupe des vainqueurs des coupes en 1994 a un nom et une histoire tant sur le plan national que continental.

Bien qu’ayant actuellement des résultats en dents de scie, le DCMP dispose d’une aura incomparable dans sa ville, mais aussi au Congo entier. La célèbre phrase « Daring uni, est imbattable » souvent clamée par les supporters immaculés, montre que le DCMP est bien plus qu’un club de football. Le DCMP c’est un ami, un parent, un petit – ami, on l’aime pour ce qu’il est, il peut nous rendre complètement extrêmement fière. Le DCMP joue un rôle important à Kinshasa car en plus d’unir une grande partie de la population autour d’une même passion, elle régule l’ambiance générale de la ville. Tout comme Kinshasa, le DCMP ne laisse pas indifférent, de nombreux joueurs étrangers passés par des différents clubs dont le DCMP gardent une certaine fierté d’avoir porté le maillot vert et blanc, et continuent à suivre le parcours de notre club fétiche.

Le DCMP a cette capacité de réunir les personnes autour d’un intérêt commun. Lors des matchs au stade des Martyrs ou au stade Tata Raphaël, les gens oublient tout et vibrent pendant 90 minutes derrière l’équipe. C’est une fête que les immaculés célèbrent ensemble, une fête durant laquelle les différents groupes de supporters se montrent particulièrement inventifs par des chants, une fête qui montre que l’attachement envers le club se transmet d’une génération à l’autre.

Le DCMP appartient pleinement au patrimoine de Kinshasa. Cette belle histoire d’amour qui dure depuis plus de 80 ans est une de ses nombreuses richesses.

King Presley

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer