DCMP

À Goma, DCMP fait un précieux service minimum

Photo Papy Ngandu, photographe officiel du DCMP-Imana

Le Daring Club Motema Pembe (dcmp) à l’assaut de Dauphin Noir. Sur une série de rencontres que doivent jouer les poulains du coach Otis Ngoma à l’Est du pays, la première était face à Dauphin Noir.

Amputé de certains cadres de son ensemble pour diverses raisons, les Toupamaros ont fait l’essentiel en arrachant les 3 précieux points face à l’équipe locale, leurs permettant ainsi de consolider la 3e place au classement partiel.
Avec l’unique réalisation du Capitaine Ricky Tulenge qui inscrit son 12ème but de la saison, l’équipe totalise 50points en 24 sorties.

Contre Lubumbashi sport, creuser l’écart et garder ses chances pour l’Afrique

Dessin Têtes Pensantes

Le Daring club Motema Pembe (DCMP) joue dimanche 10 mars au stade Tata Raphaël de la Kethule, sous le coup de 15h30’. Une rencontre qui a un enjeu particulier pour les Immaculés : gagner, creuser l’écart par rapport à Maniema Union et conserver ses chances pour une qualification en compétition africaine.

DCMP est appelé, pour ce match, à poursuivre une série des victoires afin de créer de l’air avec son poursuivant direct Maniema Union. Après sa défaite sur tapis vert contre l’As Vita club, les Unionistes sont distancés de 5 points par les Toupamaros.

Otis Ngoma de retour

Photo Papy Ngandu, photographe officiel du DCMP-Imana

Le coach Otis Ngoma a repris, mercredi 27 février, les rênes du staff technique du Daring club Motema Pembe (DCMP). Il remplace à ce poste Andra Agostinelli limogé pour n’avoir pas atteint les objectifs qui lui ont été assignés : le titre de la LINAFOOT et une qualification aux quarts de finale. Au fait, dire qu’Otis remplace Andrea est logique. En réalité, il est de retour.

Renaissance pénalise tout le monde

Photo Papy Ngandu, photographe officiel du DCMP-Imana

Champion des troubles depuis sa création, le Fc Renaissance a récidivé lors de sa défaite logique contre le grand DCMP (0-1, le 24 février) au stade des Martyrs. Une pilule difficile à avaler pour les supporters de Renaissance qui ont cassé des chaises et occasionné des troubles pendant le match. Conséquence : le stade des Martyrs est fermé. Tout le monde est pénalisé : sociétaires de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) et l’équipe nationale.

Face à Renaissance, DCMP toujours vainqueur

Photo Papy Ngandu, photographe officiel du DCMP-Imana

Créé en 2014, le Fc Renaissance se voulait rival du grand Daring, de Vclub et de TP Mazembe, si l’on tient compte des propos de son tuteur, Pascal Mukuna. « Nous allons battre ces clubs. Qu’ils se préparent en conséquence », disait-il. Mais trois ans après sa montée en division d’élite, les Oranges ne voient que du noir. Face au grand DCMP, les enfants-rebelles ils peuvent se satisfaire d’un socre nul. La victoire colle aux bottines imaniennes comme c’était le cas dimanche 24 février au stade des Martyrs. Au finish 1-0 pour Bongonga et les Toupamaros.

Pages