Coupe du Congo

Coupe du Congo : Le sacre du Dcmp en 15 chiffres

Le 30 Juin dernier, le Daring Club Motema Pembe a remporté la 56è édition de la coupe du Congo. Face aux anges et saints de Mbujimayi, la délivrance est venue de Dezy Mbomba sur un corner bien travaillé par Thomandzoto en fin de partie (1 – 0, 86è).

Un résultat qui envoie les immaculés en coupe de la CAF la saison prochaine. La rédaction des têtes pensantes vous propose en 15 chiffres, les faits marquants du sacre du Daring.

0 : Aucun but encaissé par le Dcmp tout au long de la compétition, une sacrée performance. Au-delà de la défense qui a été solide, la rigueur tactique imprimée par le coach Alain Landeut n’a pas permis aux adversaires d’inscrire le moindre but aux immaculés.

1 : Un seul but marqué sur coup franc direct. Une somptueuse réalisation de Junior Koné à la 30è minute contre FC Lubero en demi-finale.

2 : Solide et discipliné, le Dcmp a fini deux matches sans concéder un seul tir cadré. Contre Fc Système et le SM Sanga Balende. Les Toupamaros, impitoyables, n’ont laissé aucune chance à l’adversaire.

3 : D’abord c’est le nombre des buts sur coups des pieds arrêté inscrits dont deux sur corners et un coup franc direct. En six matches, c’est une performance à saluer vu les faiblesses du Dcmp à cet exercice. Ensuite, meilleur passeur de l’équipe, Karim kinvuidi a offert trois offrandes.

4 : Meilleur buteur de la compétition, Peter Kolawole a inscrit quatre buts en cinq matches. Malgré ses ratés, il aura été un élément essentiel pour la victoire finale. Blessé lors du tour précédent, il a manqué la finale.

5 : Karim Kinvuidi et Peter Kolawole ont été décisifs cinq fois tout au long de la compétition.4 buts et une passe décisive pour le Nigérian, 2 buts et 3 passes décisives pour le feu follet du Daring.

6 : Invaincus, les immaculés remportent la coupe nationale avec six victoires en autant des rencontres.  

7 : Sept c’est le nombre des joueurs qui ont inscrit au moins un but et ont aussi offert au moins une passe décisive (Jonathan Ikangalombo, Peter kolawole, Stevie Mundele, Céda Ngouelou, Junior Koné, Karim Kinvuidi, William Likuta).

8 : Contre FC Système, le Dcmp a subi huit fautes dont quatre à chaque mi-temps. Plus petit nombre des fautes subies pendant la compétition.

9 : Avec un jeu porté vers l’offensif, les Tupamaros ont obtenu neuf corners contre le FC MK le 10 juin lors du 2è tour. C’est le plus grand total dans un match.

10 : Le coach Alain Landeut a utilisé dix joueurs qui ont joué au moins une minute dans tous les matches.

11. Sur les quinze buts marqués, on y retrouve onze buteurs différents (Dezy Mbomba, Jonathan Ikangalombo, Traoré, Peter Kolawole, Stevie Mundele, Kasereka Apianom, Céda Ngouelou, Junior Koné, Karim Kinvuidi, Jimmy Bayindula, William Likuta).

12 : En demi-finale le 27 juin, le Daring a réalisé douze tirs en une mi-temps contre le FC Lubero. Plus grand nombre pour une période.

13 : Avec le titre lors de cette 56è édition, le Dcmp compte à ce jour treize trophées dans cette compétition.

14 : Prolifiques et entreprenants contre le FC Lubero, les immaculés ont fini le match avec quatorze tirs cadrés. Un record.

15 : Meilleure attaque, le Daring a inscrit une bagatelle de quinze buts en 6 matches. Une moyenne de 2,5 buts/match.

Allez les champions !!!!!!

Prof Garry Kande

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer