Hors-Jeu

Hors-Jeu : la sentinelle entre deux avions

Sentinelle. Ce statut qui a duré …depuis 2013. Des années passent et elle veut changer de travail, faire autre chose…prendre l’avion, pourquoi pas. Un rêve, pour quelqu’un qui exerce ce métier en RDC. Et quand on fait bien son travail, le patron a du mal à résilier votre contrat, s’il en existe bien entendu.

2017. année de révolte. Tous les «patrons» ne juraient que par un renouvellement de contrat avec la sentinelle. Une bonne personne qui a bien gardé la «maison.» Dans les médias, les annonces des «boss» passent et ils veulent les services de ce gardien pour l’année prochaine, et pourtant lui, ne veut plus garder ce statut.

Mais comment ? Il faut se préparer et mettre en place des mécanismes de sortie…

Le plan est conçu: ne pas laisser le «voleur» de points soit l’endormir, soit l’accuser dans les bureaux de son chef. Deux phases composent le projet de la sentinelle : pool et play-off.

Pour le premier plan, l’homme trébuche une seule fois : «le voleur» entre dans la maison, mais ce n’est pas très flagrant. Il a dû combattre contre des «monstres». Il s’en sort avec des blessures graves et perd la bataille.

Le patron le maintien. Une aubaine pour que la sentinelle mette en place la seconde phase de son projet : play-off. Le projet devient plus périlleux. Voyager n’est pas facile, se détacher de ce costume de sentinelle non plus. DCMP veut être chef de son propre destin.

Il arrive à s’en sortir en dépit de l’éboulement à Mbuji-Mayi pour chercher du diamant. Il revient avec quelques carats. Bien avant, des Corbeaux qu’il voulait vendre à bon prix s’échappent et s’envolent… jusqu’à occuper la première place de l’estrade. Et c’était sans compter sur le cauchemar des «diables» qui l’ont tourmenté la nuit…

Combattif, il se sert d’autres escaliers. Il prend trois fois de suite du jus «d’orange» pour se fortifier…

La sentinelle atteint son objectif. Désormais, il résilié son contrat, en payant seule sa clause libératoire : son courage. Il s’envolera désormais entre deux avions, et cela pendant longtemps.

C’est l’histoire de la qualification du DCMP en Coupe d’Afrique. Appelé sentinelle, non pas parce que le club produit des gardiens de maison, mais parce que c’est un quolibet des clubs qui se qualifient en compétitions africaines. Ils prennent l’avion, voyagent et reviennent au pays. Pendant ce temps, Imana se content de rester au pays… faire la sentinelle.

L’histoire change. DCMP est en Afrique.

55 commentaires

  1. Ping : cytotmeds.com
  2. With havin so much written content do you ever run into any problems of plagorism or copyright violation? My site
    has a lot of completely unique content I’ve either created
    myself or outsourced but it looks like a lot of it is popping
    it up all over the internet without my permission. Do you know any techniques to help stop content from
    being ripped off? I’d really appreciate it. https://atadalafil.online/

  3. Ping : priligy rx cost

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer