Vodacom Ligue 1

DCMP vs Shark : Junior Koné homme du match

Attendu au tournant après son nul face à l’As Vclub lors de la précédente journée, le DCMP a parfaitement répondu présent en battant Shark (2-0) ce samedi 18 juin au stade des martyrs. Ce résultat permet aux immaculés d’entretenir encore les espoirs pour une place en campagne africaine. Mais ce ne fut pas facile face aux Requins bleus très bien en place et qui ont eu une meilleure possession de balle. Une possession stérile car les meilleures occasions étaient imaniennes.

Dans un 4-3-3 comme dans son habitude, l’équipe d’Otis Ngoma a eu du mal à se retrouver en début de la partie.

Cela du aux absences des nombreux cadres (Zito, Bangala, Matampi, Doxa). Au fil des minutes, les automatismes se sont mis en place. En termes des statistiques, le DCMP a réussi 15 centres, 12 tirs dont 5 cadrés, 7 corners et 13 fautes commises.

Véritable régulateur et métronome de son équipe, c’est sans hésitation que Junior Koné (8,5) est désigné homme du match. Avec une technique très supérieure à la moyenne, il a été à l’origine de toutes les attaques des immaculés. Buteur (43è) et passeur décisif (81è), il a réalisé un match parfait. Il pouvait soigner ses stat s’il avait converti une occasion seule face au gardien juste avant son but (41è). C’est sans nul doute le leader technique de cette équipe. Bravo l’artiste.

Tempo (7,5) : Toujours insaisissable et intenable sur son couloir, il a fait malheur dans chacune de ses attaques. Il a martyrisé son vis-à-vis en le prenant souvent de vitesse mais n’a pas fait des bons choix dans ses derniers gestes. Seul face au poteau vide, il a manqué une double occasion en début du match (12è). Il sera remplacé par Lelo (81è) qui ne va rien apporté.

Cissoko avadongo (7) : Dans sa lancée de son match contre vita, ce solide défenseur a bien tenu son rôle. Très physique et serein dans les duels, il a enrayé beaucoup d’occasions face aux attaquants de Shark. Il a livré un duel face au meilleur buteur du championnat (Maisha) qu’il a remporté sans peine.

Manitu (7) : un match compliqué pour lui dans son couloir. Il a très mal débuté ce match mais s’est repris et ressaisi en cours de partie. Il est auteur d’un centre parfait et millimétré pour le but de koné.Bon défensivement, son rendement a été moyen en attaque.

Mukoko Amale (6,5) : Ce jeune prometteur ne cesse d’impressionner à chaque match. Très bon défensivement, il n’a pas hésité a prendre son couloir pour amener le surnombre en attaque. Mais doit soigner ses centres qui n’ont pas souvent été bien réussi.

Sanogo (6,5) : Pour sa première titularisation en pointe de l’attaque, le géant ivoirien a répondu présent aux attentes du staff. Très présent en attaque, il a pesé sur la défense adverse en participant dans la construction du jeu. Il a été un vrai point de fixation dans sa tenue du ballon et surtout dos au but. Grace à lui le bloc a été haut.

Mbidi (6,5) : malgré ses quelques déchets dans son jeu, il a excellé dans sa générosité. Infatigable et très combatif, il a beaucoup permuté sur le terrain ce qui a perturbé le milieu de Shark dans son marquage.

Siadi (6,5) : Ce jeune talent a prouvé qu’on pouvait compter avec lui dans cet effectif. Très bon sur sa ligne, il a rassuré sa défense dans les moments chauds du match (16è, 61è, 75è).

Mukoko Mayayi (6) : positionné en soutien de l’attaquant dans ce milieu, il a aidé l’équipe dans sa conservation du ballon. Très bon en début du match, il a manqué du jus vers la fin.

Salif Keita (6) : Solide dans les duels et présent dans le domaine aérien, il a bien bloqué sa zone. Bon balle au pied, il n’a pas hésité à relancer son équipe au milieu du terrain.

Mazowa (5,5) : c’est la grande déception pour ce match. Perdu dans ce milieu de terrain, il s’est souvent caché derrière les milieux adverses abandonnant son rôle dans la régulation du jeu. Censé être le premier relanceur, il n’a pas existé dans ce match en l’absence de Zito.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer