Vodacom Ligue 1

Doxa Gikanji élu homme du match face au Fc Shark

Lors de cette 9è journée face au Fc Shark, le Dcmp aura livré le plus mauvais match de sa saison. Toujours fidèle à son 4-3-3, Otis n’a pas su trouver la bonne solution et surtout la bonne carburation. L’équipe a paru limitée et emprunté dans le jeu. Avec des latéraux trop pas sans un apport offensif conséquent, les immaculés ont eu du mal à produire leur beau jeu fait sur la circulation des balles.

Sur le plan défensif, l’équipe s’améliore et devient intraitable face aux adversaires. Tenez, sur les 4 derniers matches, le daring n’aura encaissé aucun but. Soit depuis la 5è journée face au Fc Renaissance. Une performance à louer. A noter les dernières bonnes prestations de Kayembe (ancien capitaine du FC Mk) qui aura suppléé les absences de Salif Keita malade. Shark n’a pas eu des réelles actions de but, avec seulement un seul tir cadré.

C’est offensivement que le daring n’a pas existé dans ce match. Malgré 25 centres, l’équipe n’a pas su être présente dans la surface et devant le but adverse. Le daring a tiré 18 fois (dont 2 cadrés) contre 3 (dont 1 cadré) pour Shark. Un ratio très faible pour espérer grand-chose. Toujours inefficace dans les balles arrêtées, le Dcmp a obtenu 13 corners contre 3 pour les requins bleus. Symbole d’un match haché, le daring a commis 12 fautes contre 25 pour Shark.

Doxa Gikanji élu homme du match (7).

Le capitaine retrouve petit à petit ses sensations. Sa présence devient précieuse dans le milieu du terrain des toupamaros. Il a récupérer un nombre incalculable des ballons et n’a pas hésité à se projeter vers l’avant pour épauler ses attaquants. Quand certains de ses coéquipiers ont baissé e rythme, lui est resté constant et n’a rien laissé passer dans sa zone grâce à une bonne lecture du jeu.

Zito (6,5) : encore et toujours impressionnant dans le milieu de terrain. Toujours bien placé, son sens d’anticipation lui a permis d’intercepter les ballons pour lancer les attaques dans le camp adverse. Serein et autoritaire, il et un vrai relai du coach sur le terrain.

Mukoko Amale (6) : Discret au début du match, il est monté petit à petit au fil des minutes pour exploser en fin de la partie. Infatigable et rapide sur son couloir droit, ce jeune latéral promet s’il continue à être regulier.il a été à l’origine de toutes le actions immaculées en fin de partie. Auteur du 1er tir cadré de l’équipe à la 69è.

Cissoko (6) : ce géant et colosse défenseur ne cesse de progresser. Très rugueux et intraitable face aux attaquants adverses, il a été impérial dans les duel aériens. Il n’a pas été inquiété dans sa zone tant il a imposé son physique. Il confirme à chaque match

Kayembe (6) : dans l’équipe depuis le match de Veti, l’ancien capitaine du Fc Mk commence à s’intégrer dans le groupe. Après ses débuts difficiles, il s’affirme aujourd’hui comme une vraie alternative dans l’axe de la défense. Très bon dans les duels aériens, il n’a pas laissé d’espaces dans sa zone.

Koné (5,5) : le meneur ivoirien a livré un bon match ce jour. Après plusieurs sorties manquées les journées précédentes, il a retrouvé ses sensations en essayant d’orienter le jeu de son équipe. Malgré quelques pertes des balles dans le souci de vouloir bien faire, il a eu le mérite d’avoir essayé. Remplacé à la 60è par Ngulubi qui a beaucoup fait des mauvais choix dans les derniers gestes.

Ricky (5,5) : Le joueur le plus utilisé depuis le début de la saison, il a eu le mérite de créer des mouvements. Mais il a souvent fait des gestes de trop, ralentissant de fois le jeu. Il s’est éteint au fil des minutes par manque de fraicheur. Un joueur à ménager pour les prochains matches.

Dilma (5) : Il pouvait même amener son lit pour ce match tant il n’a pas été inquiéter. Aidé par sa défense, le gardien n’a pu que s’illustrer sur la seule occasion des requins bleus de la partie. Toujours serein et vigilent sur sa ligne. Ça fait maintenant 360 minutes qu’il n’a plus encaissé un but.

Kazadi (5) : Emprunté dans son jeu, il a souvent confondu vitesse et précipitation. Du moins il a été celui qui a apporté le danger dans le camp adverse. Vif et percutant, il n’a pas hésité à provoquer son vis-à-vis pour permettre au bloc de monter. Il s’est éteint vers la fin du match après plusieurs courses et sera remplacé par Héritier Makambo (83è) qui ne va rien apporter.

Mundele (5) : Discret pour ce match, l’international congolais n’a pas brillé. Par manque de lucidité, il a mal exploité les quelques occasions que l’équipe s’est produit. Il a été remplacé par le jeune Liguezo (82è) qui va rater la balle de match dans les dernières minutes du match.

Andy (4) : Un match très moyen pour ce joueur face à son ancienne équipe. Défenseur central de métier et droitier, il a été positionné en latéral gauche. Présent défensivement, il n’a rien proposé offensivement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer