Vodacom Ligue 1

Bilan de la phase préliminaire: un parcours parfait pour le Dcmp

En attendant les deux derniers matches de la zone ouest ( Vclub-Rck et Renaissance-Shark), le Dcmp est premier de sa zone avec  41 pts. Il devance ainsi  Vclub qui compte 40 pts avant son dernier match. Après 18 journées pour les immaculés, le Prof Garry dresse le bilan de l’équipe. Chiffres à l’appui, l’analyse va toucher tous les secteurs de l’équipe.

Dans la lignée de ses deux dernières saisons passées, le Daring fini dans les deux premières places de la zone ouest. Cette performance lui permet d’avoir son billet pour la phase ultime du championnat, à savoir les play off. Très déterminés de redorer leurs blasons, les toupamaros ont été impressionnant tout au long de cette première partie de saison. Les chiffres en témoignent.

En 18 matches joués, le Dcmp a obtenu 12 victoires, 5 nuls et une seule défaite. Intervenu lors de la 3è journée face à l’As dradon, cette défaite à piquer les joueurs qui ont ensuite enchaîné avec les bons résultats. Lors des 15 rencontres  qui ont suivi cet échec, l’équipe n’a pas encaissé le moindre but en 12 matches. Une performance de très haut niveau.

Une défense solide et imprenable.

Symbole d’une équipe visant le titre cette saison, Otis Ngoma a bâti un vrai mur derrière. Une vraie forteresse. Avec seulement 9 buts encaissés, le Dcmp est la meilleure défense. Une moyenne de 0,5 but/match. Aucune attaque n’a su réellement poser des soucis à cette défense ultra solide. La charnière Cissoko-Kayembe a été impressionnante dans tous les secteurs.

Même les attaquants jugés redoutables se sont cassé les dents face à cette défense. Avec un bloc médian mis en place par le staff, tous les joueurs ont pris part dans les efforts défensifs dès la perte du ballon.En sentinelle devant la défense, le duo Zito-Doxa n’a rien laissé passer.Le Dcmp a tiré au total 248 fois dont 105 tirs cadrés contre 125 tirs dont 48 cadrés pour les adversaires.

Très appliquée et concentrée, l’équipe a été solide dans les duels en ne concédant pas beaucoup d’occasions. Au total dans le jeu, elle a effectué 319 centres contre 178 pour les adversaires. Grace à une défense impériale dans les duels aériens, les centres concédés n’ont pas souvent inquiétés. Seul souci ce sont les fautes. Le Daring a commis 284 fautes contre 336 pour les autres. Zito a fini avec 4 cartons jaunes. Ce qui va lui faire manquer son 1er match des play off.

Une attaque réaliste et prolifique.

Meilleure attaque de la zone, le Dcmp a marqué au total 37 buts, avec une moyenne de 2,01 buts/ matches. C’est la seule équipe qui a marqué contre toutes les équipes. Le dispositif tactique du coach a permis à l’équipe de jouer dans la verticalité et une projection rapide vers l’avant à la récupération du ballon. Une vraie machine qui a fait mal à tous les adversaires.

Grace à son trio TKM (Tulenge, Kazadi, Mundele) qui a marqué 25 buts (soit 68% du total des buts), l’équipe a été spectaculaire dans le jeu. Ce qui permet à Ricky Tulenge d’être en tête du classement des buteurs du championnat. Le réalisme est aussi palpable. En moyenne les immaculés ont tirés 13,78 fois par match dont 5,83 tirs cadrés/match et 2,01 buts.

Le grand souci de l’équipe ce sont les coups de pieds arrêtés. Aucun but marqué sur les 132 corners obtenus dans cette phase, une moyenne de 7,33 corners/match. Dans des rencontres fermées et disputées, ce sont les balles arrêtées (corners et coup francs) qui font la différence. Le staff doit beaucoup travailler cet aspect tactique. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer