InterviewVodacom Ligue 1

Mwinyi Zahera : « DCMP sera parmi les grands clubs d’Afrique dans 3 ans »

Le Daring club Motema Pembe (DCMP) jouera pour gagner. L’équipe a réalisé un recrutement de qualité et mise sur un projet à court terme qui s’étale sur trois années. D’ici, 2018, Imana sera parmi les plus grands clubs d’Afrique. Des révélations faites par le coach Mwinyi Zahera. Il donne aussi son appréciation sur les nouvelles recrues et aborde la situation des joueurs expatriés. Zahera à baton rompu dans cette interview accordée au site internet des Têtes pensantes, à quelques jours du début de la saison.

Têtes pensantes : M. Zahera, peut-on avoir une idée sur la santé de l’équipe et surtout sur la préparation de la saison ?

Mwnyi Zahera : L’équipe se porte bien. La préparation évolue aussi bien. Je pourrai dire que nous sommes à 70% de nos capacités. Pour être au top, il nous faut 6 semaines de travail mais nous en sommes à 4.Donc il nous reste 2 semaines à rattraper. Vers la 3è journée, nous sommes serons à notre top niveau mais nous jouerons pour gagner.

TP : Peut-on avoir une idée sur le recrutement de cette saison ?

MZ : Nous avons réalisé un recrutement de qualité, par rapport à la saison dernière, mais il faut du temps pour une bonne cohésion et nous nous y attelons. Nous travaillons sur un projet et dans 3 ans DCMP sera parmi les grands clubs d’Afrique.

TP : Parlons un peu des nouvelles recrues. Se sont-ils bien adaptés au groupe ? Surtout ceux qui sont venus de l’Europe. Est-ce que le climat ne joue pas en leur défaveur ?

MZ : Les nouveaux se sont bien intégrés dans le groupe et l’entente est magnifique. Pour ceux qui viennent de l’Europe il n’y a pas de souci parce qu’ils sont d’abord d’origine africaine et chaque année ils sont en Afrique pour leurs vacances. Donc de ce coté là il n’y a pas de souci, ils sont logés et mis dans des très bonnes conditions d’un niveau professionnel.

TP : On vous reproche de ne pas donner une chance des joueurs locaux, à l’instar de Mukoko de Sanga Balende. Vous imposez des tests à ces athlètes, peu importe leurs talents. Que répondez-vous ?

MZ : C’est faux. Moi personnellement je ne connaissais pas Mukoko et sans vous mentir l’équipe de SangaBalende ne m’avait pas impressionné quand on a joué face à eux. Ce qui fait qu’aucun joueur ne m’a tapé à l’œil sans vouloir manquer du respect à ce club. Mais quand on me l’a amené je partais avec l’équipe nationale, je lui ai dit de commencer directement avec l’équipe car il a quand même une certaine expérience et il n’avait pas à passer par un test ou essai. Il s’est fait que le coach Daniel venait d’arriver et on lui avait dit que les tests étaient déjà bouclés voilà pourquoi il ne lui a pas permis de s’entrainer car il ne le connaissait pas non plus. De plus depuis ce jour là je ne l’ai plus revu. Le joueur ne se faisait plus voir mais on m’a dit qu’il se serait entrainé une fois avec l’équipe mais moi j’étais avec les Léopards.

TP : Comment jugez vous les jeune Wembo qui selon nos recherches n’a toujours pas signé. Quel est aussi votre appréciation concernant les joueurs Ricky et Reagen que les supporters ont surnommé « Messi » ?

MZ : Ce petit Wembo va signer ne vous inquiétez pas. C’est juste une question de temps, car il est déjà dans le groupe. C’est un jeune pétri de talent et je vous dis, selon moi, dans deux ou trois ans il peut être le meilleur latéral du pays. Il a un potentiel énorme. Ricky pour dire vrai je ne le connaissais pas, mais depuis qu’il travaille avec nous je dois avouer que c’est un joueur exceptionnel.il est capable d’évoluer chez les léopards A. Il est à l’aise sur tous les fronts de l’attaque. C’est un très bon joueur. Le petit Messi aussi a de bonnes qualités et je pense qu’on peut lui accorder aussi une chance cette saison.

TP : Et qu’en est il de la situation des joueurs Zito et Wegha ?

MZ : Zito n’a pas de problèmes administratifs mais doit encore peaufiner sa préparation et je vous dis qu’il va impressionner quand il va commencer. C’est un vrai professionnel qui a à son actif plus de 200 matchs de première division, c’est un vrai plus pour l’équipe. Pour Wegha c’est un problème administratif. Quand il est arrivé pour la première fois la saison précédente, l’ancien comité au lieu de négocier avec son club au Cameroun l’a fait avec le jouer seulement qui a touché 10.000$. Cela n’a pas été vu d’un bon œil par son club qui a porté plainte contre le Daring à la FIFA (Fédération internationale de football association), qui a infligé une amende de 25.000$ à l’équipe. Donc, qu’il joue chez nous ou pas nous devons payer cette amende. Alors à quoi bon le faire partir ? Mais il doit encore beaucoup travailler.

TP : L’équipe n’a pas un lieu fixe d’entrainement, cela ne vous perturbe pas dans le travail ?

MZ : Pour le moment on fait avec en attendant une solution définitive. Je vous signale au moins que nous louons le stade Tata Raphael mais dans le souci de voir loin et grand, le comité a déjà payé les frais pour la location du stade des Martyrs pour 3 ans. Nous n’attendons que son ouverture, car ce stade appartiendra à Daring pour 3 ans avec la possibilité d’afficher des publicités dans l’intérêt de l’équipe. Ensuite nous avons notre centre où nous aurons bientôt une pelouse synthétique et réfectoire dans un premier temps avant le grand projet qui suivra pour la formation.

TP : Quelles impressions ont eu les joueurs étrangers sur le niveau du foot congolais ?

MZ : Que c’est un bon niveau. Apres les matchs amicaux joués ils ne croyaient pas que ces équipes (Real et JSK) jouaient à une division inférieure à la notre. Ils ont pris conscience que ce ne sera pas facile et ils travaillent en conséquence. Il n’y a pas de complexe de supériorité comme d’aucuns peuvent penser.

TP : Les supporters se plaignent du fait qu’on n’a pas des latéraux. Qu’en pensez-vous ?

MZ : Je ne vois pas les choses de la même façon car nous en avons. Nous avons enregistré la venue de Konan qui vient d’arriver de la cote d’ivoire. Mais à cause des supporters nous avons perdu Tony Houston dès le premier jour car tout le monde voulait directement le « deux camps » le jour de la présentation et il a eu une déchirure. Mais il récupère déjà. Nous avons Zododo et Wembo aussi.

TP : On dit de vous que vous ne faites pas la promotion des joueurs du DCMP à l’équipe nationale.

MZ : Je voudrais rappeler que je ne suis pas le sélectionneur principal. Donc, on peut faire des choix mais c’est le sélectionneur principal qui a le dernier mot.

TP : Les têtes pensantes fêtent leur 1er anniversaire et ont mis en place un trophée récompensant les meilleurs de chaque saison qu’en pensez-vous.

MZ : Je pense que c’est une super idée cela va encore booster les joueurs dans ce qu’ils font. Je vous encourage et merci. On aurait aimé être là avec les joueurs mais vu le programme ce ne sera pas possible. Mais c’est une très bonne idée que j’encourage.

Interview réalisée par Garry Kande.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer