Vodacom Ligue 1

Face à Renaissance, Makusu Mundele en évidence

Pour son cinquième match du championnat national joué vendredi 21 octobre dernier au stade des Martyrs, DCMP a fait un match nul (1-1) contre le Fc Renaissance. Ce résultat ne satisfait en aucun cas les Immaculés vue la physionomie du match, tant ils se sont procurés d’énormes occasions. Le score ne reflète pas la réalité du terrain. Toujours fidèle à son 4-3-3, Otis Ngoma a, pour ce match, opté pour un bloc haut dès le début du match. Cette stratégie a permis de gêner les relances des Oranges et l’équipe s’est procurée beaucoup d’occasions.

Dans l’ensemble, l’équipe a livré un match abouti mais le manque de réalisme devant le but continue et persiste. Avec une possession générale supérieure à l’adversaire, DCMP a centré 15 fois contre 11 pour l’adversaire.

Malheureusement ils n’ont pas été très bien exploités. Le pressing haut mis en place par Otis a permis à l’équipe de se projeter vite vers l’avant, néanmoins le bloc bas et compact d’Eric Tshibasu n’a pas permis aux immaculés d’avoir beaucoup des situations de tir malgré la possession. Le dcmp n’a eu que 9 tirs (dont 5 cadrés) contre 11 (dont 3 cadrés). C’est le faible ratio de l’équipe depuis le début de la saison.

Souvent dans le camp adverse, le Daring a obtenu 6 corners contre 2 qui n’ont rien donné comme à l’habitude. Symbole d’une équipe haute, les toupamaros ont commis 26 fautes (avec 3 cartons jaunes) contre 22 (avec  5 cartons jaunes).

Jean Marc brille encore (7,5).

Très remuant sur le front de l’attaque, Mundele a rendu la tâche difficile aux défenseurs de Renaissance. N’hésitant pas à décrocher pour participer au jeu, il a aussi joué un grand rôle dans le pressing haut de l’équipe. Il a inscrit un joli but après avoir résisté à 2 défenseurs (20è) et pouvait mettre son équipe à l’abri s’il n’avait pas raté une occasion en or (44è). C’est son 3è but de la saison en 5 matches disputés. Il a inscrit à lui seul 3 buts sur les 7 marqués par le dcmp depuis le début du championnat (43%). Il réussit son pari de se relancer chez les Immaculés et fait taire ses détracteurs.

Zito (7) : Quel match de l’Ivoirien encore! Chaque journée qui passe prouve que c’est lui l’âme de l’équipe. Avec lui sur le terrain, le milieu du terrain est imperméable. Il a récupéré un nombre incalculable de ballons, faisant ainsi disparaitre Roum des radars. Il n’a pas hésité de percer les lignes pour se projeter en attaque et casser des lignes. La seule tache de son match c’est son carton jaune obtenu ( 2è de la saison) qui le privera du déplacement à Matadi face à Veti.

Ricky (6,5) : Très bon depuis le début du championnat, « Ricky ballon » régale sur la pelouse à chaque sortie. On commence à retrouver ce joueur spectaculaire du Fc Arc en ciel. Ses prises de balle ont souvent mis en déroute son vis-à-vis. Il a aidé l’équipe a tenir le ballon et mettre en difficulté l’adversaire. Repositionné en meneur de jeu en seconde période, il n’a pas participé aux taches défensives. En fin du match il a raté coup sur coup deux occasions nettes pour offrir la victoire aux imaniens.

Doxa (6,5) : le capitaine retrouve aussi  petit à petit son niveau après sa blessure à la jambe. Très bon dans la couverture, il a bien couvert sa zone. Sa générosité apporte plus à l’équipe et son abattage physique lui a permis de gagner beaucoup des duels pour relancer son équipe. Bonne présence au milieu du terrain

Salif (6,5) : l’international centrafricain a définitivement conquis les immaculés. Très précieux dans son placement défensif, il a permis à l’équipe de ne pas concéder trop d’occasions. Avec une bonne  science de l’anticipation, il récupère beaucoup des ballons. Sa grande taille permet de soulager ses partenaires sur des balles aériens. Il a bien tenu les attaquants adverses en respect en couvrant à merveille sa zone.

Cissoko (6) : la présence de salif à ses côtés dans l’axe le fait grandir. Très serein, il n’a pas hésité à imposer un défi physique à son vis-à-vis. Sa bonne lecture du jeu lui permet d’anticiper le jeu de l’adversaire, ce qui lui a permis d’intercepter beaucoup des ballons.il obtient un carton jaune à la 59è.

Dilma (6) : décevant et beaucoup critiqué lors de son 1er match face à Dragon Bilima, ce gardien a confirmé tous les biens qu’on pensait de lui. Très serein sur sa ligne, il a commis très peu d’erreurs. Autoritaire dans ses sorties, il a mis en confiance ses coéquipiers. Sa parade exceptionnelle (64è) face à cissoko a permis à l’équipe de rester dans le match.il s’affirme comme le titulaire du poste malgré la forte concurrence.

Tempo (6) : comme toujours il nous sorti sa partition habituelle. Il multiplie les attaques, déstabilise l’adversaire, l’humilie et le martyrise de fois mais manque de justesse dans le dernier geste. Il doit encore s’améliorer dans son jeu. Ngimbi et surtout wadol ont eu des vertiges face à ce joueur.

Koné (5,5) : très bon en début du match, il a été à la base de toutes les attaques du dcmp. En meneur, il a bien orienté le jeu de l’équipe. Auteur d’une passe décisive sur le but de Mundele, il a baissé de régime en seconde période quand il a été replacé sur l’aile.il doit se remettre au travail pour qu’il retrouve son niveau car ses dernières prestations ne sont pas brillantes dans l’ensemble.

Manitu (5) : très motivé pour ce match, « Zododo » a répondu présent. S’il a bien bloqué son couloir en défense, son apport offensif a été faible.il a baissé de régime au fil des minutes, ce qui a permis à renaissance d’insister sur son coté pour attaquer. Du moins sa détermination a plu aux supporters.

Andy (5) : placé au poste de latéral droit pour la 1ere fois de la saison, il s’en est bien tiré avec une prestation correcte. Précieux dans les duels, il n’a pas vraiment été mis en difficulté par l’adversaire. Seulement il n’a pas pris son couloir pour apporter le surnombre en attaque. Sur toute la rencontre il n’a effectué qu’un seul centre. Blessé il a cédé sa place à Mukoko (50è).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer