Vodacom Ligue 1

Dragons-DCMP : sans surprise, c’est Mbidi

8/10. C’est la note que lui a donnée le maitre. Cédric Mbidi Mavuanga est élu l’homme du match Dragons-DCMP joué samedi 26 novembre au stade des Martyrs. Une rencontre remportée avec manière par les poulains d’Otis Ngoma.

Il illumine le jeu par son talent et sa volonté à faire mieux. Très à l’aise balle aux pieds et un pressing remarquable lorsque la balle se trouve chez l’adversaire. Celui que les supporters surnomment déjà « Luca Modric », est élu l’homme du match. Mbidi a été remplacé par Musingu Bazola « Tempo » qui est aussi rentré très fort dans l’effectif et qui aurait pu bénéficier hier d’un penalty à la 92e minute, mais l’arbitre nous a sorti un scenario digne d’un théâtre de classe mondial.

Gikanji Doxa : 7,5/10 : quand el capo est dans le match, Daring gagne sans souffrance dans le jeu. Il s’impose et assure le relais. Une passe éclaire pour le deuxième but du DCMP au début de la seconde partie.

Mukoko 7/10 : un joueur qui prend de l’ampleur et qui s’affirme. Il défend plus propre qu’avant et sort des ballons avec classe. Son apport offensif est digne d’un vrai latéral.

Ikuku 7/10 : énorme match de cet homme. Non seulement qu’il n’a donné aucune chance aux adversaires derrière, il a été remarquable offensivement avec une bonne qualité des centres bien dosés.

Zito 7/10 : la sentinelle de la charnière. Une suite des matchs sans grand reproche. Le buldozer, c’est son nom. Il est resté constant et émerveille toujours les fans du club.

Mundele 7/10 : une très bonne fixation de la défense adverse, très bonne présence dans les 16 mètres de la cage adverse récompensé par un joli but. Remplacé par Davis Kasiriye qui refait surface après une longue période de non convocation.

Kazadi 7/10 : très rapide et combatif dans le jeu. Une nette volonté de se projeter vers l’avant mais sur une solution de plus pour bloquer les lignes derrière. Très bonne couverture défensive. Pour un ailier comme lui, ça mérite une félicitation.

Dilma M. 6,5/10 : depuis le match contre vclub, 7 matchs joués pour 1 but encaissé contre RCK. Respect au futur gardien des Léopards (ce ne serait que logique et sans surprise). Le public le surnomme « Casillas ».

Ava 6,5/10 : une note partagée pour cette charnière qui se coordonne à merveille.

Kayembe 6,5/10 : plein dans ses matchs. Il a profité de l’absence de Keita pour passer un message fort aux Imaniens. Le recrutement de Daring est une réussite.

Tulengi 5,5/10 : un match presque raté mais sauvé par un but digne d’un tueur plein de sang froid. Ricky a un style de jeu un peu différent des autres. Il ne sait pas jouer simple. Ça complique la fluidité du jeu de l’équipe quand il n’est pas dans son jour mais quand il y est, ça ne pardonne pas et l’adversaire a très mal à le contenir. Remplacé par Koné qui apporté une stabilité dans le jeu, Daring a mieux géré la possession.

Public et staff technique côtés

John Anelka alias le Maitre innove. Il attribue aussi les notes au 12e homme et au staff technique.

Selon lui, on oublie souvent le travail qu’abattent les entraineurs et l’appuie du public. Réflexion logique. Lorsque l’équipe gagne, on applaudit les joueurs. Quand elle perd, c’est le coach qui est indexé.

Pour ce match, Otis Ngoma et ses membres obtiennent 9/10.

La taille ne fait pas l’homme (rires). Coup de chapeau au coach Ngoma Otis pour les prestations excellentes étalées dans le temps et l’espace.

DCMP enchaine des victoires et ne baisse plus pavillon. Très belle lecture des matchs avec des changements qui maintiennent la pression chez l’adversaire.

Public : 9/10 : souvent accusé d’être à la base des arrêts des matches, le public Imanien a complètement changé.

Contre Dragons, il est resté très festif au stade sous la pluie, un fair-play hors paire. Les Imaniens ont chanté durant 90 minutes.

Ils ont scandé des chants pour Koné alors qu’il était sur le banc. C’était beau à entendre et Koné n’était pas resté indifférent avec des signes de la main pour dire rendez vous aux prochains épisodes.

Menton spéciale aussi à l’administrateur Vidiye Tshimanga qui a communié avec le public dans les pourtours.

Ses œuvres pendant le match ont permis aux Imaniens de savourer la victoire avec un morceau de pain (rire).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer