InterviewNouvelles

Après sa suspension, Otis Ngoma s’exprime : « Pauvre mais libre et honnête »

C’est une saine colère exprimée par le coach du DCMP exaspéré par les provocations de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) et ses membres, particulièrement M. Zephyr Kanyinda. Au-delà des attaques visées contre Imana via son entraineur, le Fédé s’est encore illustrée à travers le chef de la délégation des Léopards U20, précité.

Otis, calme, non conflictuel et très modéré a eu à recadrer Zephyr Kanyinda.

« Sachez que j’ai pris en photos les publications que vous avez retirées ce jour [mercredi 14 décembre] sur votre compte, avant même que vous les retiriez ».

Des publications, selon des sources concordantes, pour nuire le coach Otis Ngoma. Ce que le DCMP ne tolère pas.

« Pauvre mais libre »

Otis Ngoma veut garder et préserver sa personnalité, même s’il doit mourir pauvre, écrit-il sur son compte facebook officiel. S’adressant à Zephyr Kanyinda, il dit :

« Sachez que ma devise jusqu’à ma mort sera pauvre mais libre et honnête, à bon entendeur… Je ne serai jamais l’esclave de personne… Mes vrais amis le savent ».

Des valeurs d’une grande personnalité.

Otis rappelle aussi que c’est Zephyr Kanyinda qui était le principal acteur sur le dossier ayant entraîné sa suspension :

« Vous m’avez communiqué toutes les communications de la FECOFA, transmis mon billet d’avion, insisté auprès des joueurs sur mon retour le lendemain … Vous saviez que ce n’était pas pour des raisons personnelles, avez-vous eu ce que vous cherchiez Monsieur » ?

Plusieurs observateurs considèrent ces manœuvres comme un acharnement contre le DCMP à travers son coach, puisqu’il y a eu des cas similaires mais non sanctionnés.

Le site actu.cd indique même que le coach Otis n’a aucun contrat avec la Fédé et qu’il travaille de façon bénévole.

« Ce technicien congolais est de la catégorie de ceux qui travaillent bénévolement pour la sélection nationale. Aucun contrat ne le lie au gouvernement encore moins à la FECOFA. Il doit sa survie et ses avantages grâce au contrat en tant qu’entraineur du DCMP de Kinshasa. Son équipe U20 n’est même pas soutenue par le gouvernement et ses activités semblent plutôt sporadiques », écrit actu.cd.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer