Vodacom Ligue 1

Emotions, suspens, rebondissement, beau football : DCMP reste leader

Un match dans un match. 7 buts marqués, 3 en première mi-temps, 4 en seconde. Une rencontre pleine d’émotions et de suspens et à rebondissements. Du spectacle au rendez-vous. Bref, le classico congolais a vécu avec du beau football de haut niveau. DCMP-Mazembe, c’est aussi les deux clubs les plus titrés au niveau national, et surtout à la Ligue nationale de football : 5 pour les Immaculés et 7 pour les Corbeaux. Les nombreux supporters venus, lundi 29 mai, au stade des Martyrs se sont régalés. Au finish, Mazembe gagne, DCMP reste leader.

4-3. c’est le score final du choc de la 1ère journée de la phase retour des play-offs. Les buteurs : Kalaba, Malango et Coulibaly pour Mazembe. Makusu et Bongonga pour DCMP.

Un match qui se résume par un seul mot : le mental. L’équipe qui a gagné a eu un mental de fer pour venir à bout. Quel match !

Domination

Les 20 premières minutes sont à l’actif du TP Mazembe. Même si à la 2e minute, Ricky sur une passe en profondeur trouve Makusu Mundele, ce dernier est surpris et rate le cuir.

S’en suit un cauchemar pour les Immaculés pendant les 18 prochaines minutes. 10e minute, Kalaba réceptionne une balle partie d’une passe en profondeur. D’un geste technique admirable, il trompe le portier Dilma Mabula pour le 1-0.

C’est la première fois que le DCMP est mené dans cette phase de play-off.  La réaction est attendue, mais les poulains d’Otis sombrent au milieu de terrain.

Ava Dongo aligné en milieu récupérateur est dépassé. Les pertes de balle se multiplient dans l’entrejeu et Mazembe en profite. Sur une autre balle partie derrière le dos de la défense des Immaculés, Malango charge Kayembe et fusille Dilma. 2-0.

Le stade explose dans les gradins de Vclub où Mazembe, Vclub et Renaissance font bloc contre le leader, le roi de la LINAFOOT.

Suspens

A 2-O, si on n’est pas le Daring, on se résigne et on perd le match. En face, c’est le champion en titre de la compétition et le détenteur de la Coupe d’Afrique de la CAF (C2). Mais cela ne décourage pas le DCMP.

Otis Ngoma ne se laisse pas non plus abattre. Il sort Salif Cissé, distrait dans sa ligne défensive et fait monter Tusilu Bazola « Kaka » comme milieu offensif. Il repositionne ses joueurs. Ngulubi rentre dans le milieu de terrain, en soutien à Doxa Gikanki, impérial pour cette rencontre. Mbidi va à l’aile droite et le 4-3-3 est placé.

Coaching payant. Tusilu trouve en transversale Mukoko Amale « Soso » qui perce la défense de Mazembe. Il est fauché dans la surface de réparation et DCMP obtient son premier penalty dans cette phase de play-off.

Makusu transforme. 31e minute de jeu… trois buts déjà marqués de part et d’autre et c’est le suspens. Mazembe mène mais tremble. Le spectre de 2008 est frais dans les esprits : la remuntada (mené par 2-0, DCMP était revenu à 3-2).

Remuntada

 Comme en 2008, les deux équipes vont dans les vestiaires avec cet avantage des Corbeaux. La pause finie et les joueurs rentrent sur la pelouse. Vinny Bongonga remplace Ngulubi. Mbidi rentre au milieu et Makusu prend le côté droit.

Bongonga dit « Benzema » va en pointe. Coaching payant de nouveau d’Otis Ngoma. L’entrant remet les pendules à l’heure. Sur un coup franc bien exécuté par Tulenge, Benzema dévie magistralement de la tête : 2-2.

Le match est loin de se terminer. DCMP domine depuis la 20e minute de la première son sujet. Mazembe s’illustre par des contres mais ne trouve pas le cadre de Dilma.

Logiquement, Makusu alourdit le score sur un service millimétré de Ricky Tulenge. 3-2 (82e minute). Le stade a failli a failli s’écrouler du côté du DCMP, tout le monde jubile et chante. Certains pleurent de joie, d’autres se jettent sur les autres…

Le pari semble être gagné : une victoire et s’échapper dans le classement avec 20 points.

Mental

Comme prévenu dans notre publication précédente, ce match devrait se jouer sur le mental et c’est ce qui s’est passé. Mazembe a eu du mental pour venir à bout du DCMP.

Avoir un avantage de deux buts, être mené par 3-2, les carottes semblaient être cuites pour les Corbeaux.

Mais l’entrée de Deo Kanda a fait du bien à l’attaque des Lushois. Kalaba réceptionne une balle déviée par Coulibaly pour égaliser à la 85e minute.

Coulibaly offre enfin la victoire aux Corbeaux réceptionnant un centre de Deo Kanda qui a pris Mukoko Amale dans le vent. 4-3.

Mazembe gagne et se repositionne en 2e place, derrière le leader : le Daring club Motema Pembe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer